La France classée 43ième pour la liberté de la presse, en chute libre

Aller en bas

La France classée 43ième pour la liberté de la presse, en chute libre

Message  Therese le Mar 20 Oct - 16:59

Reporter Sans Frontières a publié son classement 2009 relatif à la liberté de la Presse. L'Europe est en régression, la France est citée en premier parmi les pays qui dérivent, alors que de jeunes démocraties nous devancent largement (France 43ième, Ghana 27ième).

D'autres ne sont pas très loin et en plein progrès (Argentine, Hong-Kong, Maldives, Paraguay, Panama, Papouasie, Burkina Faso, Haïti), et vont bientôt nous dépasser vu qu'en a dégringolé de 8 places depuis le dernier classement .

Respect pour les démocraties du Nord, toujours au top (Danemark, Finlande, Irlande, Norvège, Suède)


Bilan général
http://www.rsf.org/fr-classement1001-2009.html

- Dérives inquiétantes en Europe, notamment en France (classée 43ième en recul de 8 places), en Italie et en Slovaquie
- L'europe perd son crédit d'exemplarité et se fait distancer par de jeunes démocraties (Mali, Afrique du Sud, Ghana, Uruguay, Trinidad et Tobago)
- Grave menace à long terme provenant de lois votées récemment


Bilan détaillé pour la France
http://www.rsf.org/fr-rapport104-France.html

- Pression sur les journalistes pour qu'ils révèlent leurs sources
- Réforme de l'audiovisuel public, nomination des patrons des médias de service public en Conseil des ministres
- Rupture avec la pratique de non poursuite des journalistes (voir les nombreux exemples cités)


Pour la France, le cas particulier de la loi Hadopi
http://www.rsf.org/La-repression-au-nom-de-la.html

- Tout est fait pour que les députés n'aient pas le temps de réfléchir et de débattre, pour un droit pourtant reconnu comme fondamental par le Parlement européen
- Opacité de la technique employée pour contrôler les téléchargements
- Impossibilité d'apporter la preuve de son innocence en cas de piratage
- Choix de la procédure judiciaire la plus expéditive, l'ordonnance pénale, sans présence de l'accusé
- Les données téléchargées ne sont pas communiquées à l'accusé, ce qui est une violation des droits de la défense, tels que définis par la Cour européenne des droits de l’homme
- Le simple fait d'aller sur une plateforme de téléchargement suffit à rendre coupable, comme au XIXe siècle où le régime préventif limitait la liberté d’expression avant même qu’elle ne soit exercée
- La sanction prévue de suspension à internet pendant 1 an, est manifestement disproportionnée et sans précédent. A-t-on jamais vu quelqu’un condamné à ne plus acheter de journaux pendant un ?
- Le Parlement européen a déclaré l’accès à Internet comme un droit fondamental dans un amendement 138/46. Les autorités françaises se sont opposées à cette décision.

Mon commentaire sur le dernier point: et elles sont en passe de réussir, la négociatrice Catherine Trautman est en train de trahir le Parlement qui a voté par 2 fois à 88% l'amendement Bono/138/46 selon lequel seul le juge pouvait décider de couper Internet, et en aucune façon une autorité administrative (ce qu'est l'Hadopi).


Rien de mieux qu'un oeil extérieur pour mesurer ce qui se passe chez nous, je dois dire que j'en prends quand même un coup au moral. Je vais aller dans les pays qui ont de l'avenir, en Finlande ou peut-être en Papouasie , si j'ai trop froid.

Therese
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France classée 43ième pour la liberté de la presse, en chute libre

Message  julio le Sam 31 Oct - 12:02

c'est grave
mais a -t-on réfléchi à un moyen de garantir la liberté de la presse qui ets quand même le 4 emme pouvoir !
c'est on aussi intéressé a la pratique de certains partis des pratiques anti-démocratique digne de l'époque médiévale !
il est de temps de réfléchir sérieusement à ce problème pour garantir à tous la liberté de la presse !
que pourrions nous faire ?

julio
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France classée 43ième pour la liberté de la presse, en chute libre

Message  Therese le Dim 1 Nov - 20:36

Tant que Nicolas Sarkozy sera au pouvoir, la liberté d'expression se réduira inexorablement puisqu'il ne supporte pas la contradiction et est obsédé par le désir de tout contrôler. Dans ce même objectif, il noyaute tous les postes stratégiques en y plaçant ses amis ou sa famille, coupe les vivres aux collectivités locales et tente de tout recentraliser.

La seule solution est de virer la dictateur et en attendant essayer de limiter la casse autant que possible. Je viens de voir que des sénateurs emmenés par Raffarin se rebiffent contre le projet de loi sur la taxe professionnelle. Peut-être un espoir?

http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/Taxe-professionnelle-Raffarin-mene-la-fronde-146753/

Therese
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France classée 43ième pour la liberté de la presse, en chute libre

Message  David J. le Mar 3 Nov - 5:42

Les médias sont trop heureux de cette situation tant finalement ils aiment ne pas avoir à penser ... De la même manière la méthode de gouvernement de Nicolas Sarkozy repose sur l'opinion et contrôler les médias ou l'Internet devient un impératif stratégique ... Un blog devient un outil qui autorise la prise de pouvoir et qui veut gouverner doit agir sur les esprits par le biais des nouvelles technologies !

L'information est dans tous les cas politique et demeure aujourd'hui une violence faite à l'esprit supérieur français !

David J.
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France classée 43ième pour la liberté de la presse, en chute libre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum