Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  Grégory B. (09) le Mer 21 Oct - 16:51

Enfin un député qui dénonce les dérives de Nicolas Hulot (le conseiller très spécial du Président)

9 octobre 2008
« Je propose d’élever Nicolas Hulot au rang de père de la Nation, et même, profitant des bonnes relations qu’entretient le président de la République avec le pape, de le canoniser. Il serait en effet prudent de le mettre à l’abri de la justice, qui risque de lui demander un jour des comptes : car c’est bien l’argent des grands spéculateurs les plus pollueurs qu’il blanchit, ou verdit, dans sa fondation ! »
déclare Jean Lassalle, député Modem des Pyrénées-Atlantiques, à l’Assemblée nationale le 9 octobre 2008.

Voir le site :
http://pacte-contre-hulot.org/
avatar
Grégory B. (09)
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Quel tueur ce Lassalle

Message  France Eternelle le Jeu 22 Oct - 17:48

Ben il n'y va pas par le dos de la quillier le père Lassalle, quand il décoche un scud tous aux abris ...
Du coup j'ai était faire un peu de veille sur la fondation Hulot, et dans le mécénat comme pollueur y a pas grand monde, EDF (y a quand même pire je m'attendais à Total ou Exxon) et puis l'Oreal mais bon eux c'est plus sur l'expérimentation animale le problème (faudrait pas qu'il se fasse entarter par des radicaux de l'ALF) !
A moins qu'il ne parle de pollution audiovisuelle et alors là c'est pour TF1 et quand on voit les dégâts de la tv réalité sur nos rejetons, c'est aussi grave que le mazout sur le cerveau des cormorans Laughing
avatar
France Eternelle
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  Alain Delannoy le Jeu 22 Oct - 22:29

Il faut que les Français reprennent le sens des réalités face aux Cassandre qui veulent soumettre toute l'humanité à des impératifs écologistes. L'exigence légitime d'une politique écologique responsable ne doit pas se faire au détriment des autres valeurs, la démocratie en particulier.

Alain Delannoy
Bébé scribe
Bébé scribe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  France Eternelle le Ven 23 Oct - 9:13

Alain Delannoy a écrit:Il faut que les Français reprennent le sens des réalités face aux Cassandre qui veulent soumettre toute l'humanité à des impératifs écologistes. L'exigence légitime d'une politique écologique responsable ne doit pas se faire au détriment des autres valeurs, la démocratie en particulier.

100% d'accord
avatar
France Eternelle
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Article sur Marianne2

Message  Anne94 le Sam 24 Oct - 15:07


Anne94
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

nicolas Hulot

Message  enoch le Sam 24 Oct - 18:50

Au titre des bienfaiteurs sponsors de mister Hulot on peut signaler que depuis 20 ans Rhone Poulenc est son principal financier ; et oui l'un des plus grands pollueurs du monde. Al Gore sponsorisé par Monsanto ; tous les chantres de l'écologie sont vendus aux industries qui ne voient que le Capital Financier des niches écologiques

enoch
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

Les deux visages de l’écologie

Message  Grégory B. (09) le Lun 7 Déc - 12:39

Un très bon article sur l'écologie.
Ca change des discours bobos habituels.

Les deux visages de l’écologie
http://quefaire.e-monsite.com/rubrique,les-deux-visages-de-l-ecologie,324632.html
avatar
Grégory B. (09)
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Copenhague, le sommet du "capitalisme vert"

Message  Alain Delannoy le Mar 8 Déc - 9:15

Une réponse du MPEP (mouvement pour une éducation populaire), groupe politique de sensibilité de "altermondialiste", très proche du Front de Gauche, autour de l'ancien président d'Attac, Nikonoff.


COPENHAGUE, LE SOMMET DU « CAPITALISME VERT »


Par Aurélien
Bernier, secrétaire national du Mouvement politique d’éducation
populaire (M’PEP), auteur du livre « Le climat, otage de la finance »,
2008, Mille-et-une-nuits



Cette tribune a été publiée dans le n° 188 de L’Humanité Dimanche


Le 5 décembre 2009.


"...

Pour faire semblant d’agir, les États ont décidé à Kyoto de créer un
marché des droits à polluer pour contrôler les gaz à effet de serre.
Ils ont donc donné aux entreprises des quotas d’émission comme on donne
des quotas de pêche, et ouvert une Bourse du carbone où ces quotas
peuvent s’acheter et se vendre. Les acteurs de la finance se sont
précipités sur ce nouveau marché porteur, et y spéculent honteusement.
En quelques années, les fonds d’investissement spécialisés dans le
commerce des droits à polluer se sont multipliés, les marchés à terme
ont gonflé, et des produits dérivés sont apparus, reproduisant presque
à l’identique le scénario qui a conduit à la crise de septembre 2008
sur le marché des « subprimes »....
Les gouvernements continueront par contre à promouvoir le « capitalisme
vert », c’est-à-dire à servir sur un plateau les profits des
technologies faiblement émettrices de carbone aux grandes
multinationales. Areva, Suez ou Veolia mettent la main sur les énergies
renouvelables. Total ou General Electric testent l’enfouissement du
dioxyde de carbone dans d’anciens puits de pétrole ou d’anciens
gisements de gaz, largement soutenus par les aides publiques. Grâce à
la crise environnementale, le capitalisme est en train de vivre une
seconde jeunesse. Et rien de tel que l’argument du climat pour faire
tout accepter au public, sans le moindre débat de fond.
...
D’une part, il faut absolument fermer la Bourse du carbone, qui nous
prépare le prochain krach financier et privatise de façon scandaleuse
les ressources naturelles. D’autre part, il faut réguler le commerce
international en créant des normes, des interdictions, des taxes aux
frontières basées sur des critères sociaux et environnementaux.
... "

http://www.m-pep.org/spip.php?article1558

Alain Delannoy
Bébé scribe
Bébé scribe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  David J. le Mar 8 Déc - 9:59

Mais toutes se gesticulations sont là pour nous amuser ! Il est évident que rien ne sera fait et que la Chine comme l'Inde, y compris la Russie ou les USA, ne vont pas réduire leur production ...
J'ai écouté sur RTL une journaliste qui disait pour conclure que nous n'allions pas imposer de telles règles à la Chine puisque c'est elle qui produisait nos cadeaux de Noël !

David J.
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  Alain Delannoy le Mar 8 Déc - 10:07

David J. a écrit:
Mais toutes se gesticulations sont là pour nous amuser ! Il est évident que rien ne sera fait et que la Chine comme l'Inde, y compris la Russie ou les USA, ne vont pas réduire leur production ...


J'ai écouté sur RTL une journaliste qui disait pour conclure que nous n'allions pas imposer de telles règles à la Chine puisque c'est elle qui produisait nos cadeaux de Noël !


oui oui. Surtout la Russie ! elle avance son petit bonhomme de chemin tranquillement sans bouger un sourcil, se moquant de tout ce qui se dit autour d'elle, elle ne fera évidemment aucun effort dans le sens que voudraient les petits gentils écologistes.

Le film anti théorie du réchauffement anthropique (film pas récent qui est le pendant de celui d'Al Gore), il est exactement aussi convaincant que celui d'Al Gore, et n'a pas été financé par les lobbies pétroliers... qui au contraire se reconvertissent dans l'énergie "verte" ! (BP serait devenu Beyond Petrol...)

https://www.dailymotion.com/video/x2bymx_larnaque-du-rechauffement-climatiqu_news


Dernière édition par Iznogoud le Mar 8 Déc - 10:14, édité 1 fois (Raison : Mise en valeur de la citation)

Alain Delannoy
Bébé scribe
Bébé scribe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  patrick Mennessier-l'héno le Mer 9 Déc - 14:22

Concernant Hulot , je ne comprends pas cet acharnement .

vous savez en politique , dans tous les partis , il y a des gens qui subitement qui arrivent , inconnus . Mais ils ont de l'argent , parfois beaucoup . Ils vont voir le président du dit parti et ils deviennent tout aussi rapidement tete de liste ou patron dece prti dans la région . Personne n'y trouve a redire sauf les gens qui ont bossés depuis des années et qui voient cet inconnu leur passer devant . Le parti , pour de l'argent , accepte alors de s'asseoir sur une certaine moralité .

Si hulot , gore qui ont peu de moyens financiers utilisent telle ou telle entreprise pour faire un film et délivrer au monde un message cela ne me choque pas . Comme ces partis politiques qui moyennant quelque financement acceptent n'importe ...qui .
La fin parfois justifie les moyens .

patrick Mennessier-l'héno
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  enoch le Mer 9 Déc - 14:42


- Storytelling. Des histoires abracadabrantes:
les vagues, les tsunamis, la fournaise, les réfugiés, les calottes qui
fondent... Du prêchi-prêcha à la mode Al Gore et Hulot: faites ce que
je dis, surtout pas ce que je fais... Du matraquage médiatique en
permanence: les “climato-sceptiques” n’ont aucun droit à la parole ou à
l’écriture dans les medias à la solde des Autorités. Des concepts
nébuleux et de grands slogans débiles: “justice climatique”, “urgence
climatique”, “on ne négocie pas avec le climat”, “nous devons tous nous
mobiliser pour sauver notre planète.”, “chauffe qui peut la planète”,
“une nouvelle riposte planétaire aux changements climatiques.”

- Mise en scène. La plus célèbre réalisée par l’entremise d’un film de
science-fiction “Une vérité qui dérange”. Ce film surréaliste fut
réalisé par Al Gore, l’homme de Monsanto qui a gavé la planète entière
de chimères génétiques ;
l’homme dont les intérêts dans les combustibles fossiles ne sont plus à
prouver; l’homme très ami avec la maison Goldman Sachs, un des acteurs
privilégiés du hold-up financier qui a, encore un peu plus, ruiné le
peuple US. Ce film de propagande a été imposé dans des dizaines de
milliers d’écoles. Un autre film vient d’être récemment commis par le
commis de l’industrie nucléaire, Nicolas Hulot: le syndrome du Titanic.
(Avec un budget de 5 millions d’euros apporté par EDF, la SNCF, TF1,
Studio 37, filière d’Orange, etc…)


enoch
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  patrick Mennessier-l'héno le Mer 9 Déc - 18:05


D'une part , nous sommes dans un monde ou on ne fait rien SANS ARGENT ( étonnant non ) . Hulot a permis a des millions de gens de voir des films documentaires magnifiques sur notre planete que personne n'avait réalisé , films documentaires extremement chers a realiser . Alors qu'ils aient été payés par X , Y , ou Z CELA N' A AUCUNE IMPORTANCE CAR ILS EXISTENT .
Que ceux qui ont la naiveté de croire que l'on peut realiser ou faire passer des messages sans argent , redescent sur terre...
Concernant al Gore , il a été le premier homme politique Américain a s'interesser reellement a l'écologie ( OH LE MECHANT GAUCHISTE !) et , la encore , aux USA sans argent rien n'est possible , en particulier organiser une compagne présidentielle !

J'en ai un peu ras le bol de ceux qui , dès qu'ils entendent le mot ECOLOGIE se mettent a décortiquer la personne qui prononce ces mots . Un tel est un horrible gauchiste ( parfois cela est vrai ) , un autre est financé par la " mafia " ( j'exagere a peine ) et j'en oublie...
Tout est bon pour démolir , nier , contester et ceci dans une " bonne foi " ....

Qu'ils aillent au kenya ou en australie nous faire un reportage sur ce qui se passe , non seulement ils s'en rendraient enfin compte visuellement mais ils verraient le cout !


patrick Mennessier-l'héno
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  enoch le Mer 9 Déc - 19:15

Faut se calmer un peu, car ce que j'ai mis en ligne justement est fait par des écologistes qui dénoncent la main mise des copains d'Al Gore sur les terres africaines.
Il sont sur place, et travaillent eux.
Comme moi qui me bats pour l'écologie depuis 25 ans et qui a reçu une fin de non recevoir de la part de Hulot en 1993 pour dénoncer le gaspillage énergétique ; aucun avenir pour çà m'a t il été répondu.
Alors se faire bouffer par les écolos thermistes qui oublient le principal çà me fait doucement rigoler.
Alors oui on a besoin d'argent pour faire des films mais on doit pas vendre son âme au diable.
Allez y au Kenya au Mali au Niger voir les dégats qui sont fait non par le réchauffement climatique mais par les OGM qu'on leurs imposent pour éviter ce pseudo réchauffement.
Mettre l'écologie et toute les dérives uniquement sur le réchauffement c'est n'importe quoi.

Le texte que j'ai mis est celui de Dominique Guillet président de KOKOPELLi, ca vous dit quelque chose où il n'y a que les écolo-médiatiques qui comptent à vos yeux pour vous donner bonne conscience.

Alors que chacun nettoye devant sa porte et après on pourra critiquer ceux qui se bougent réellement et qui ont le malheur d'ouvrir leurs bouches contre la pensée unique instaurée.

salut./

enoch
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

nicolas hulot et ses dérives

Message  bernard01 le Mer 9 Déc - 22:46

@enoch,rassurez-vous vous, n'etes pas seul a suivre les derives de ces messieurs.je suis les travaux de
KOKOPPELI,sur le site de nos libertés.org.LES anglo-saxons milliardaires tel que monsieur georges SORROS et bien d'autres sont en train de s'accaparer des terres africaines,pour pouvoir agir en toute impunité,et mettre
en oeuvre les programmes tels que mosanto.il faut aussi se renseigner sur les degats que mosanto a fait subir
a l'ARGENTINE.bien a vous bernard.toujours content de vous lire.

bernard01
Scribe appliqué
Scribe appliqué


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  enoch le Mer 9 Déc - 23:18

Merci Bernard 01

Le pire de tout cela, c'est qu'on passe à côté de la véritable catastrophe écologique qui est la disparition de l'humus, la déforestation et la culture génétiquement modifiée. A cela se rajoute les pollutions des eaux.
On calcule à Copenhague la déforestation comme étant un pourvoyeur de rejet de CO² . Ceci est faux, la déforestation entraine un manque de captage du CO² ce qui est différent que le rejet.
Monsanto vient de déposer ces deux dernières années plus de 150 brevets sur des chimères génétiques résistant au changement climatique et ce sont les ONG qui diffusent par des "conseils" l'utilisation en Afrique de ces plantes au détriment des récoltes vivrières.
Le réchauffement est un leurre écologique qui nous empêche de voir la réalité du terrain. Tout le monde sait qu'avec ou sans stabilisation des rejets de CO² d'origine humaine il y aura modification climatique.
KOKOPELLI a réussi à travers le monde à mettre en conservation les semences ancestrales non modifiées qui permettent de palier à tout type de climat. Pourquoi faut-il réinventer ce que la nature fait de mieux sous prétexte de préserver notre planète.
Monsanto et les Pétroliers ainsi que l'industrie chimique sont les plus gros destructeurs de biodiversité au monde et ce sont eux qui financent à travers les ONG et les écolos médiatiques la thèse du réchauffement climatique pour nous amener doucement et par derrière à la main mise sur le vivant.
Si les écologistes ne comprennent pas ça alors nous sommes perdus.

enoch
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

re.nicolas HULOT et ses dérives

Message  bernard01 le Jeu 10 Déc - 8:40

IL EST VRAI,que l'on peut se laisser endormir par de belles images accompagnées d'une voix monocorde qui cherche a nous culpabiliser dans nos habitudes.IL FAUT SE REVEILLER,140 scientifiques demandent a l'ONU de justifier la théorie du changement climatique du a l'homme.a lire sur solidaritéetprogres.org.

bernard01
Scribe appliqué
Scribe appliqué


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  patrick Mennessier-l'héno le Jeu 10 Déc - 9:14

Trop amusant parfois ....
Ceux qui se disent travailler depuis 25 ans dans l'écologie et dont on a jamais entendu parler et qui attaquent hulot ( par jalousie ? par vengeance pour tel ou tel refus ? ) pourquoi ? par ce qu'il a fait bouger , lui , les choses ? Parce qu'il a été financé par certaines entreprises ? Et alors , au moins il a obtenu des résultats .

Quand je lis que la situation du kenya ne serait pas du au réchauffement (!) mais cela dépasse tout de pouvoir écrire cela , je prefere ne meme pas le qualifier .
Comment peut on écrire de telles énormités ?
Il faut aller en afrique pour constater les dégats et en ce qui me concerne je suis allé au gabon , congo , cote d'ivoire , ghana ET AU KENYA ou j'ai vu la sécheresse sévir comme jamais .
Des amis reviennent de l'Australie ou les animaux sauvages rentrent dans les villes chercher de l'eau !

Il y a des écrits dont on pourrait sourire tant ils sont dépourvus de toute analyse sérieuse , voir totalement mensongers .
On nous sort des rapports dont certains furent payés par les compagnies pétrolieres sous l'ère Bush pour minimiser le réchauffement puisqu'il est prouvé maintenant qu'il y eu une vrai campagne de désinformation menée par ces compagnies et une multitudes de faux rapports et articles établis ( voire de dossiers montés contre certains écologistes sérieux ) .
Voila la réalité des faits .

Ces gens qui passent leur temps a TOUT nier , a tout caricaturer , a démolir consciencieusement hulot , gore , yann arthus bertrand , nicolas vannier ..., ces gens ils font quoi ? ils proposent quoi ? ils ont fait quoi a part se répandre en critiques ?


Personne n'est parfait , ni dans le monde , ni dans le monde de l'écologie . Certains dans le monde politique utilisent l'écologie pour obtenir des postes , d'autres ne font qu'une écologie bobo basée sur les économies de consommation d'essence , d'énergie et autres ...mais il faut arreter de vilipender tout et parfois de dire n'importe quoi .

patrick Mennessier-l'héno
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  enoch le Jeu 10 Déc - 13:58

Heureusement que tous les acteurs de terrain qui se battent depuis 25 ans et plus pour la préservation de l'environnement dans des secteurs différents sont pour la plupart resté anonyme, car le temps d'antenne médiatique serait encombré.

Vous parlez de ma jalousie envers Nicolas Hulot, c'est vraiment ne pas me connaitre ; je ne suis pas jaloux, je suis déçu de tout ce qui aurait pu être fait en temps et en heures sur de véritables conséquences écologiques et ce, sans alarmisme hystériques. Vous ne connaissez pas mon travail et vous me jugez. De quel droit ? Peu importe. Sachez seulement pour faire vite, que je suis l'un des co-rédacteurs au sein d'Ecoresp des ouvrages des propositions concrètes sur l'économie écologique en 2005 et 2006 avec Corinne Lepage et que ces ouvrages ont servi de base à la création du Grenelles de l'Environnement et ce jusqu'au titre "Le New Deal Ecologique" repris par Sarko lors de son lancement du Grenelles.

La sécheresse qui sévit en Afrique est-elle de nature humaine uniquement, avec les rejets de GES ou bien peut-on également ouvrir les yeux sur les recherches menées sur la physique du globe et celles d'astrophysique rapportant des modifications climatiques déjà connu à travers les âges ? Pourquoi se focaliser sur une seule hypothèse comme étant "parole divine".
Yves Coppens, rédacteur de la Charte de l'Environnement intégré à notre constitution affirme pourtant, que rejet de CO² ou pas nous allons vers des modifications climatiques (réchauffement et sécheresse ou inondation selon où l'on se trouve) ; pourtant quant il soutient Copenhague c'est plus pour combattre la pollution, et les inégalités devant les ressources que l'on sacage et pille plus que pour le réchauffement par lui même. Allez assister à ses conférences c'est intéressant. Il en va de même pour Vincent Courtillot, devenu à la mode médiatique depuis quelques semaines et dont je suis les travaux depuis une quizaine d'année sur la physique du globe ; il était un des partisans du GIEC et de la thèse du réchauffement climatique jusqu'au jour ou des publications scientifiques (non liés à des lobbys) ont prouvé qu'il pouvait y avoir d'autres facteurs. Pourquoi le GIEC refuse de les publier alors qu'elles ont servi de bases à ce dernier pour revoir à la baisse les prévisions alarmistes d'il y a 5 ans. Pourquoi le GIEC calcule uniquement en s'arrêtant sur des constats de 1998 ?
Pour revenir à la sécheresse africaine, dans certains pays, et loin d'être partout en Afrique, pourquoi ne vous interrogez-vous pas sur la destruction des couches d'humus par la pétro-chimie agricole, qui, preuves à l'appuis augmente considérablement la désertification des terres arables ?
Pourquoi s'enfermer, ou se laisser enfermer dans une seule hypothèse de calcul des températures à 50 ou 100 ans si ce n'est pour ne pas agir sur les urgences d'aujourd'hui comme la dispartion de la couche d'humus, la pollution des eaux ou pire la famine : 1 milliard d'êtres humains qui ne mangent pas à leur faim, 35 000 personnes par jour qui meurent de faim (principalement des enfants) ; 76 milliards de tonnes de sols érodés tous les ans par la pétro-chimie ; 1,3 milliards de personnes qui n'ont pas accès à l'eau. Ces faits, qui sont loin d'être exhaustifs, dans le catalogue des calamités, remettent fort bien en perspective les dangers, réels ou illusoires, liés à une augmentation de la température de 1 à 2 degrés dans 50 ou 100 ans.
Les Paléoclimatologues reconnaissent sans problème qu'au vingtième siècle, les cycles de sécheresse sont loin d'être les plus sévères que ce que nous avons connu sur 2000 ans.
Le Dust Bowl qui frappa les USA de 1932/1939 (vent de sable) a été créé par le labourage intensif de prairies ancestrales sans tenir compte de sa fragilité. 30 millions d'hectares (l'équivalent des terres agricoles de la France) anéantis à tout jamais. Ce n'est pas le réchauffement c'est l'agriculture intensive.
De 1956/1996 ce sont 1,5 milliards d'hectares de terres arables qui sont abandonnés en raison de l'érosion dûe à la pétro/chimie agricole. Ces 20 dernières années ce sont 300 millions d'hectares de forêts tropicales qui ont disparu.
Ce n'est pas le réchauffement climatique qui en est la cause, mais la cupidité de certaines multinationales ; celles là même qui financent Al Gore (laissons de côté Y.A. Bertrand et Nicolas Vanier qui font des constats se rapportant à ce que j'écris ci-dessus mais qui sont dans le tourbillons médiatico-climatique).

Quant à l'Australie, parler de catastrophe n'est qu'un euphémisme ; 10 ème année de sécheresse consécutive n'ont pas lié directement au réchauffement climatique, mais à la déforestation volontaire par le feu pour créer des surfaces agricoles de plus en plus grandes pour l'élevage ou l'agriculture intensive. Rappelons que les plus grands feux connus en Australie avaient ravagés pendant la période 1860/1865 plus d'hectares de forêts que ce qu'ils connaissent depuis 10 ans.

Alors surtout évitez de me traiter de "négationniste" ; ce que je refuse simplement et comme beaucoup d'autres, c'est que l'on ramène l'écologie et les catastrophes que nous vivons aujourd'hui simplement à des hypothèses de calculs à 50 ou 100 ans en niant ou évitant d'agir sur les réalités d'aujourd'hui.
Et ne me prétez pas des propos que je n'ai pas tenu concernant la désinformation entretenu de l'autre côté par les copains de G Busch et me cachant derrière des pseudos rapports financés par les Pétroliers. Si vous m'avez bien lu vous comprendrez aisément ce qu'il en est de ma position.

Maintenant, vous avez le droit de croire à une seule hypothèse ; mais avancer un constat personnel et ne passant que quelques jours, semaines, ou mois à quelques endroits du monde et de faire de sa simple observation, une généralité scientifique me parait un peu léger.

J'ai été un peu long, je m'en excuse, mais parfois il y a des choses qui ne passent pas. Et se faire traiter de négationniste ne passe pas.

enoch
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  patrick Mennessier-l'héno le Jeu 10 Déc - 14:44

@ENOCH

Votre CV m'indiffère et sachez que je suis ...aussi biologiste .
Coppens n'a jamais été et ne sera jamais un spécialiste du réchauffement de la planète , laissons le a ses squelettes .
Vous etes bardé de certitudes et d'assurances .
Personne n'est tout blanc ni tout noir et cela est valable aussi pour al gore ou nicolas hulot . Il est possible de les critiquer mais pas de faire preuve de manicheisme . On peut leur reprocher certains faits mais je suis de ceux qui pensent que leur démarche est positive .
Personne a l'heure actuelle , je dis bien PERSONNE , ne peut assurer que le réchauffement est du a la production humaine ou a l'entrée dans un cycle comme la terre en a toujours connu .
Votre analyse de la situation au kenya était totalement erronée , quand a celle sur l'australie ...
Personne ne peut nier que la déforestation massive organisée par l'homme depuis des dizaine d'années a forcemment eu un impact sur la production de CO2 .
Personne ne peut nier que l'avancée des déserts dans de nombreux pays est du pour beaucoup al'activité humaine si ce n'est a la surpopulation .
Personne ne peut nier que la disparition de nombreuses animales est due a l'homme et a la destruction des habitats naturels ( entre autres, car la aussi la surpopulation entre en jeux )

Quand je vois josé bové , mamère , voynet se dire écologistes cela est risible .
Mais je respecte le travail des hulot , gore , arthus bertrand , vannier etc...je dis bien " je respecte " , c'est tout .
Si demain , une des grandes firmes que vous citez , propose a hulot de financer un film sur les grands singes au rwanda , je dis qu'il faut accepter car sinon personne ne le financera .
Par contre si la meme firme ( que nous connaissons tous ) finance un film sur les abeilles la , il faudra exiger une totale indépendance .
Mais d'après ce que je sais hulot travaille avec cette totale indépendance de propos .
La situation empire régulierement dans le monde et ces querelles n'ont aucun sens . D'autant plus que , peut etre , nous entrons dans un cycle de réchauffement accentué par la production humaine .
Ce qui devrait calmer tous les " spécialistes " .

Il suffirait de faire comme la Chine et de limiter les naissances ( sujet tabou ) , mais aussi d'avoir un programme mondial dereboisement avec un arret total des destructions des grandes forets pour que sans doute dans quelques années la situation se stabilise et s'améliore .
Il suffirait de taxer voire d'interdire de nombreux produits chimiques et pesticides .

Je suis loin d'un programme a la vert-écolo-bobo de rouler en vélo ou de vivre dans des maisons en bois , désolé .

patrick Mennessier-l'héno
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  enoch le Jeu 10 Déc - 17:13

Ce n'est pas une question d'être bardé d'assurances ou de quoi que ce soit, c'est simplement être dans le questionnement perpétuel pour éviter de ce faire embarquer sur n'importe quoi.
Je suis d'accord avec vous lorsque vous dites qu'il faudrait se poser des questions si ce n'est des barrières si Monsanto voulait faire un film sur le "Titanic Apicole". Sachez que ce film existe et qu'il a été réalisé par Dominique Guillet et que cet écologiste spécialiste mondialement reconnu (sauf dans son pays on dirait) analyse depuis près de 40 ans les catastrophes sanitaires des sols provenant de la pétro-chimie ; ce que je ne comprends pas c'est que vous acceptiez que le même Mosanto puisse financé Al Gore alors qu'ils sont tout autant responsable de la nuisance humique que de la destruction des abeilles. 75 % des avancées désertiques dans le monde se font dans des zones faiblement peuplées, toujurs ramener cela à la surpopulation n'est pas une preuve. Lorsque je dénonce le milliard d'êtres humains qui crèvent de faim alors que nous avons produits cette année l'équivalent/calorie pour nourrir 12 milliards d'individus ; la question n'est pas la surpopulation mais bien la répartition et au-delà la spéculation sur les denrées alimentaires.
Ceux qui crèvent de faim pour la plupart sont des paysans et ce parcequ'ils n'ont plus les moyens d'acheter les semences vivrières sur lequel les grandes firmes ont mis des brevets.

Pour Bové, Mamère et la clique on est parfaitement d'accord. Il ne faut pas se tromper de combat et si on doit faire une échelle des urgences celles que j'ai mentionné dans mon précédent billet me paraissent autrement plus importantes que le réchauffement climatique.

Quant au financement des films voyez vous votre position ne peut pas plus tenir ou alors expliquez moi comment Jacques Perrin arrive à financer en tout indépendance des "firmes pétro/chimico/semencières" sont magnifique film sur l'Océan, ou comment Nicolas Vanier le fait avec des fonds cinématographiques dans la même indépendance que Perrin.

Quant on veut être indépendant pour ne pas lier sa parole à n'importe qui on a toujours le choix.

Quant à votre idée de programme de reboisement, c'est l'idée principale avec la mise en culture des terres arables en bio, que j'avais soumise en 2005 dans le fameux Ecoresp afin de fixer les exès de carbone. La forêt française accumule 17 % des rejets globaux de CO² . Les 29 millions d'hectares de terres arables permettraient à eux seuls de fixer la totalité du rejet de CO² de nos trnsport si on pouvaient uniquement produire en bio, car la fixation à l'hectare par besoin biologique des sols est de 3,7 tonnes, or un sol lessivé par la chimie agricole ne fixe plus que le tiers.

Le dernier rapport de la FAO confirme que l'on peut nourrir l'humanité entière et à saciété en BIO; vous avez vu combien de chef d'états au dernier congres de Rome le mois passé : un seul parcequ'il était le pays organisateur. 200 Millions de réfugiés climatiques dans 20 ou 50 ans sont-ils plus important qu'un milliard de personnes qui crèvent de faim aujourd'hui ou cela fait-il parti de la nécessité de combattre la surpopulation ?

Voilà ma position pas la peine de débattre la dessus ad vitam eternam, nous avons des points de vues communs je préfère rester sur ce qui nous rapproche plutot que sur nos divergeances. Et comme disent nos cousins canadiens, tirons du changement climatique ce qui peut y avoir de positif

enoch
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  patrick Mennessier-l'héno le Jeu 10 Déc - 17:35

Nous avons des convergences et des divergences . Dans de nombreux pays africains la démographie est trop importante ( nigeria par exemple ) , les enfants les adultes il faut les nourrir , il faut les chauffer ...et on coupe , on coupe du bois , il y a un processus de déforestation ( certes moins flagrant qu'au congo ou au brésil ) mais nous sommes la dans des pays ou la pluviométrie est faible , cela accentue la désertification .
Les solutions existent a condition d'avoir des dirigeants dans ces pays responsables , qu'on peut aider .
Malheureusement dans grand nombre de ces pays ce sont des voyous qui gouvernent et les aides a la population , aux forets , a la biodiversité finissent dans les poches des ministres et présidents .
Mais les solutions existent .
Je suis entierement d'accord avec vous sur le reboisement et les cultures bio .

Nous sommes un certain nombre a avoir a DLR des idées proches sur l'écologie . il appartient a DLR d'avoir et de proposer un vrai programme d'alternance a la pseudo écologie verte . Malheureusement le mouvement sur ce point ne bouge guère ...malgré les contributions , malgré les blogs et malgré une campagne électorale importante qui s'annonce .


En conclusions

patrick Mennessier-l'héno
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  enoch le Jeu 10 Déc - 17:52

Sur le Café de la République nous avons ouvert un forum pour mettre en place un livre blanc des idées des militants de DLR et en particulier sur l'économie écologique.
Vous devriez participer !
Jean François Broggio

enoch
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

nicolas hulot et ses dérives

Message  bernard01 le Sam 12 Déc - 7:27

en mars 2008,est paru le livre de marie-monique ROBIN(le monde selon MOSANTO)aux éditions la découverte,preface de nicolas HULOT dont je vous livre un petit extrait.(l'enquete de marie-monique ROBIN est sérrée,elle est conduite au laser,les faits sont là,indubitables,les témoignages nombreux et concordants,les ecrits dévoilés,les archives décryptées.son livre n'est pas un pamphlet nourri de fantasmes ou de ragots.il fait surgir un réel terrifiant.au moment ou la firme nord-américaine se dote d'une ambition encore plus (totalisante)que les précédentes-imposer les organismes génériquement modifiés(OGM)a la paysannerie et a la consommation alimentaire mondiale-ce livre indispensable autorise à se demander tant qu'il est encore temps,s'il faut continuer a permettre a une société comme MONSANTO de détenir l'avenir de l'HUMANITE dans ses éprouvettes et d'imposer un nouvel ordre agricole mondial.nicolas HULOT.
bonne lecture,si cela n'est déja fait.bernard01

bernard01
Scribe appliqué
Scribe appliqué


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  Grégory B. (09) le Sam 2 Jan - 17:40

Quand les écolos-bobos polluent beaucoup pour leurs vacances

Vacances aux Maldives : Cécile Duflot répond aux critiques

«Qu'on arrête avec cette polémique ! J'ai rien à dire, mais alors rien de rien, vraiment rien...». Visiblement, Cécile Duflot, secrétaire nationale des Verts, n'a pas vraiment apprécié que le Canard
Enchaîné révèle, dans son édition du 23 décembre, qu'elle a passé ses vacances de Noël aux îles Maldives.

Un choix de destination qui, depuis une semaine, enflamme la toile. «Bonjour le bilan carbone !», ironise ainsi un blogueur sur Le Post. «Super vacances écologiques (...) Triste que tout cela !», enchaîne Bellaciao.

«Pourquoi a-t-elle voulu cacher sa destination ?»

Il y a deux semaines, en partance pour le sommet de Copenhague, cette valeur montante de la scène politique française s'était déjà distinguée en se rendant dans la capitale danoise en
train. Avant de repartir le lendemain, en avion, pour les besoins d'un plateau télé programmé à 13 heures...
Ce voyage aux Maldives serait-il un nouveau faux pas ? «Pourquoi a-t-elle voulu cacher sa destination ?», s'interrogeait le Canard.
«Elle peut toujours prétendre qu’elle va étudier dans ce paradis terrestre les effets du réchauffement climatique sur les terres à peines émergées, ou alors a-t-elle honte tout simplement de ne pas y être allée en pédalo ?», ironisait l'hebdomadaire.

«Ce voyage, c'était un cadeau de mon amoureux»


Désormais revenue de ses vacances lointaines, Cécile Duflot balaie ces arguments d'un revers de la main. «Je n'ai pas à me justifier», se défend-elle, interrogée par leparisien.fr. C'est complètement dingo cette polémique ! Ce voyage, c'est une surprise, un cadeau personnel de mon amoureux (Ndlr. le photographe Xavier Cantat, frère de Bertrand, le chanteur de Noir Désir).
Je cherche donc à savoir qui a pu savoir, puisque je n'étais moi-même pas au courant. J'en suis à me demander si je ne suis pas sur écoutes téléphoniques...».
Bref, à trois mois des élections régionales, où elle sera la têtede liste d'Europe Ecologie en Ile-de-France, Cécile Duflot n'apprécie guère la manoeuvre. Et rappelle que les Verts n'ont «jamais été pour l'interdiction de l'avion, que je sache. Et que je n'ai jamais donné de leçon à la planète entière...»

Source : http://www.leparisien.fr/politique/vacances-aux-maldives-cecile-duflot-repond-aux-critiques-30-12-2009-760479.php
avatar
Grégory B. (09)
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Hulot et ses dérives - Les deux visages de l'écologie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum