ministre et famille

Aller en bas

ministre et famille

Message  le curieux le Sam 28 Nov - 11:22

J'ai entendu ce matin que de nouveaux jeux video allaient faire leur apparition sur le marché français pour les fêtes, exploitant (mettant en valeur, plutôt) la drogue, le sexe, la violence extrême. Notre ministre de la famille aurait (je mets au conditionnel, tellement ça parait gros) réagi énergiquement. En interdisant ces "jeux"? Non, en demandant qu'ils soient mieux signalés! Je suis sans doute vieux jeu, mais je trouve nos jeunes mal protégés, sinon encouragés dans une quête malsaine.

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: ministre et famille

Message  Pierre Mathorel le Sam 28 Nov - 20:14

Certains prétendent qu'en offrant ce type de dérivatif, cela évite que certains individus passent à l'acte dans la vie réelle.

Ce qui est certains, c'est qu'il est facile d'acheter des jeux sans que l'age ne soit vérifier.
avatar
Pierre Mathorel
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Ministre et famille

Message  C.Tasin le Sam 28 Nov - 20:31

C'est de l'hypocrisie, parce qu'en les signalant comme posant problème... on les signale à la vue des ados. Et qui empêchera ceux-ci de les acheter ou de se les faire acheter, quand on sait que bien des parents se jugeant incapables de choisir laissent les choix aux jeunes.
Je ne crois pas pour ma part que l'on se débarrasse de ses mauvais instincts en jouant, le jeu video ce n'est pas la tragédie grecque ni celle de Racine qui purifient en élevant l'âme, hélas. Quand on flatte les bas instincts et qui'l n'y a pas de fin morale, on n'éduque pas, on encourage au vice.

C.Tasin
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

Re: ministre et famille

Message  Patriote le Sam 28 Nov - 20:40

C'est bien une responsabilité parentale de choisir la qualité des jeux de leurs enfants ?
ou alors si abandon ....plus de sous sociaux a chaque betise de leurs 'petits' !
avatar
Patriote
Modérateur
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Ministre et famille

Message  C.Tasin le Sam 28 Nov - 20:47

Je souscris tout à fait à cette proposition, Patriote. J'en ai assez d'entendre qu'on ne peut rien et que les parents sont dépassés. L'Etat distribue suffisamment d'argent pour avoir un levier de chantage, même si le mot fait peur. Mais quand on voit que même les élèves signalés aux inspections académiques pour absence répétée passent (et leurs familles) à travers les mailles du filet, parce que partout il y a des fonctionnaires gauchistes qui n'appliquent pas la loi, bien qu'ils soient payés pour ce faire..

C.Tasin
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

Re: ministre et famille

Message  David J. le Dim 29 Nov - 17:03

le curieux a écrit:J'ai entendu ce matin que de nouveaux jeux video allaient faire leur apparition sur le marché français pour les fêtes, exploitant (mettant en valeur, plutôt) la drogue, le sexe, la violence extrême. Notre ministre de la famille aurait (je mets au conditionnel, tellement ça parait gros) réagi énergiquement. En interdisant ces "jeux"? Non, en demandant qu'ils soient mieux signalés! Je suis sans doute vieux jeu, mais je trouve nos jeunes mal protégés, sinon encouragés dans une quête malsaine.

La crise dans notre pays n'est pas seulement économique ... Il conviendrait effectivement de mettre à nu les mécanismes pervers qui veulent régir nos quotidiens ... Nous mesurons tous l'ampleur de cet univers qui se construit ... Pornographie, contestation de toutes les lois, acceptation du darwinisme social, instrumentalisation des autres ... Nous devrions pouvoir proposer autre chose à nos concitoyens et un parti justement doit savoir créer sa propre morale !

David J.
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Ministre et famille

Message  C.Tasin le Dim 29 Nov - 17:11

C'est ce qui nous manque cruellement depuis des lustres. Aucun parti ayant présenté des candidats aux présidentielles et aux législatives n'ayant un projet de société. Or, c'est de là que tout devrait partir !

C.Tasin
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

Re: ministre et famille

Message  Patriote le Dim 29 Nov - 20:32

Christine
un beau challenge a relever
définir une société telle que nous l'a voyons au travers de nos propositions a DLR
deux ans pour ce faire et NDA aura tout le support nécessaire pour 2012.

Voir comment pourrait s'articuler un groupe de travail sur ce paln de réflexion.
avatar
Patriote
Modérateur
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ministre et famille

Message  Pierre Mathorel le Dim 29 Nov - 20:37

Rétablir les valeurs républicaines, c'est déjà un beau début question projet de société.
avatar
Pierre Mathorel
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Ministre et famille

Message  C.Tasin le Dim 29 Nov - 21:01

Oui, ça me plairait bien de travailler sur ce thème, il y a plein de choses à dire, à analyser et il faut que cela soit traduit en mots simples, pour un programme clair accessible à tous, il ne faut surtout pas laisser les énarques et les spécialistes de la communication s'emparer du sujet !

C.Tasin
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

Re: ministre et famille

Message  Pierre Mathorel le Dim 29 Nov - 21:37

Pour les énarques, 100% d'accord.

Pour les experts en communication, il faut au contraire qu'ils s'emparent de notre projet et qu'ils le portent.
avatar
Pierre Mathorel
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: ministre et famille

Message  David J. le Dim 29 Nov - 21:51

Mais vous savez tous (je souhaite le penser) que les questionnements du gouvernement, sur l'identité nationale, cherchaient aussi à approcher cette idée ... Quel projet social et humain pour les prochaines présidentielles ... Le problème demeure entier cependant et une "III Voie" reste à trouver !

David J.
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: ministre et famille

Message  Pierre Mathorel le Dim 29 Nov - 21:54

Le débat sur l'identité nationale du gouvernement vise uniquement a tenté de sauver ce qui peut l'être aux régionales.

Vous parlez d'une troisième voie a trouvé; parce qu'il y en a deux déjà?

Votre troisième existe avec DLR.
avatar
Pierre Mathorel
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Ministre et famille

Message  C.Tasin le Dim 29 Nov - 23:04

Je ne crois pas que le débat lancé sur l'identité nationale soit dû à la volonté de proposer un projet de société. Tout simplement parce que les réponses données par le gouvernement aux problèmes que nous rencontrons n'offrent d'autre cohérence que d'être des rustines permettant à un projet économique ultralibéral de continuer à fonctionner. ON aurait pu penser lors de la campagne de 2007 que Sarkozy avait sinon un projet du moins une éthique et des valeurs qui auraient pu/dû permettre d'accoucher de ce projet... las !!!!!
Le débat sur l'identité nationale joue plusieurs rôles, d'abord il permet au gouvernement d'occuper le terrain dans les medias ; ensuite il va permettre, j'en mettrais ma main au feu, de donner des réponses qui vont dans le sens de l'exaltation de la diversité, et de gages donnés au communautarisme sous forme de discrimination positive, assouplissement de la loi de 1905 etc. ; enfin on reprend la saloperie d'idée de Royal de démocratie participative en faisant croire au peuple qu'il discute et décide, ce qui est la mort de la véritable démocratie, la démocratie représentative.

C.Tasin
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

Re: ministre et famille

Message  David J. le Lun 30 Nov - 6:08

La troisième voie n'est pas de votre invention ... Elle a été pensée il y a bien longtemps. La troisième voie est une idéologie, philosophie politique et économique qui se situe entre le socialisme et le libéralisme.

Si un projet de société devait être construit, c'est en cette pensée qu'elle devrait l'être !

Le bonapartisme veut d'ailleurs s'inscrire dans cette logique car nous voulons réaliser une politique sociale non marxiste mais aussi éloignée des solutions socialistes classiques ; Lesquelles solutions socialistes sont finalement libérales et retournées contre l'intérêt du plus grand nombre. De la même manière nous nous opposons à suivre la voie marxiste car cette démarche serait fasciste puisque, selon moi seul cependant, le communisme est une imposture de pensée productiviste sans scrupule qui ne fait qu'utiliser les méthodes de la lutte des classes pour détruire les solidarités et porter au pouvoir une forme de grande entreprise de l'exploitation.


Pour le débat sur l'identité nationale le gouvernement s'est trompé et la question n'a pas trouvé les bonnes solutions. Ce que veut Besson, c'est de donner un autre sens à la citoyenneté et cette campagne n'avait d'autre but que d'envisager une autre approche sensible des citoyens. Je ne pense pas que le gouvernement effectivement y ait trouvé des réponses. Il a surtout mesuré que l'identité restait quelque chose d'assez stable et que les hommes avaient surtout tendance à demeurer dans leurs ethnies plutôt que de se fondre dans une certaine normalité. Il demeure cependant très important de penser une certaine "globalité humaine" pour les libéraux car les clans ethniques, y compris les clans régionaux en République, sont un frein à l'uniformisation des comportements ... Notez bien que cette entreprise doit nous servir car elle démontre que la République n'est pas un modèle intégré de tous et que la laïcité est déjà la limite de l'intégration citoyenne et de la volonté d'être Français de devoirs comme ils sont beaucoup à l'être de droits !


Si nous devions prétendre redéfinir un concept républicain, il serait surtout d'insister sur les devoirs qu'offrent la "nationalité" et de mesurer les fidélités. L'idéal étant de présenter et faire admettre que la République, parce que laïque demeure la plus parfaite harmonie sociale car justement demeure neutre de toutes les attaches cultuelles et culturelles. Nous devons impérativement, pour vivre en paix en toute indifférence, refuser que les folklores, les coutumes anciennes des uns et des autres fondent d'autres logiques au vécu de la patrie !

La Suisse a montré un certain refus légitime populaire et a marqué les esprits car TOUS ont voulu dire aux élites comme aux fauteurs de troubles religieux quelles étaient leurs limites !


Certes cela peut sembler "fasciste" pour certain mais je trouve cette démarche plus sécuritaire que la nôtre car très vite d'autres logiques fondent la nature d'une logique sociétale donnée en rapport aux dérives de certains groupes ! POur la paix civile et sociale un parti politique doit donner un cadre de vie aux citoyens !

David J.
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: ministre et famille

Message  PiccoloJr le Mer 23 Déc - 22:59

Beaucoup de parents sont dépassés par les nouvelles technologies et ne savent pas quoi conseiller ou déconseiller, autoriser ou interdire à leurs enfants, tout simplement parcequ'ils connaissent mal ce monde. Il n'y a pas à les accabler, car le capitalisme de séduction est une machine de guerre très puissante qui utilise très bien ce désir qu'ont les adolescents de se distinguer de leurs parents en s'appropriant des univers, des codes que ne connaissent pas ces derniers. Difficile pour les parents d'y faire face, surtout s'ils travaillent et n'ont pas le temps de s'intéresser à tout cela.
Pour ma part j'ai 19 ans, je connais les jeux vidéo, il m'est arrivé de jouer aux jeux violents dont vous parlez (je suppose que vous faîtes référence au jeu Grand Theft Auto et à ses émules, où l'on incarne un voyou qui cherche à se faire sa place dans le milieu du crime, et où l'on peut tuer n'importe quel passant, conduire comme un malade dans les rues, choper des prostituées, etc...). Pour dire la vérité, j'ai trouvé cela amusant et ça ne m'a pas transformé en voyou. Mais il est clair que cela peut choquer et donner de mauvais exemples aux plus jeunes qui sont prompts à être fascinés par tout ce qui est violent.
En l'occurence, les jeux vidéo ont obligation de mentionner de manière ostensible les précautions d'âge (déconseillé aux moins de 12 ans, moins de 16 ans, moins de 18 ans...) que les parents peuvent facilement vérifier. Encore faudrait-il les en informer.

La censure est-elle une solution ? Je ne crois pas. D'abord parce que ce serait mal vu et facilement contournable (grâce au piratage et à internet), et ensuite parce que certains de ces jeux "violents" sont néanmoins bien réalisés et proposent des expériences intéressantes (c'est un avis personnel).
Le vrai problème, je pense, c'est quand tout ce que propose le "capitalisme de séduction" (pas seulement les jeux vidéo, mais également les clips, les tubes musicaux, les blockbusters cinématographiques, les marques de vêtements, les stars...) devient la seule échelle de valeur des jeunes.
Plutôt que d'y aller à la hache en censurant à tout-va, ce qui serait le meilleur moyen de nous déconsidérer, le mieux serait d'essayer de réhabiliter la famille et l'école. Surtout l'école qui devrait redevenir une institution porteuse de sens et de valeurs solides. Les professeurs sont encore très imbibés d'esprit de "gauche libertaire" mais j'ai comme l'impression que cela ne va pas durer. Ils constatent de plus en plus le décalage total entre ce discours et la réalité de leurs conditions de travail ou ils sont de plus en plus méprisés, voire insultés et agressés par leurs élèves. Peut-être finiront-ils par entendre raison. En tout cas il ne faudra pas louper l'occasion.
avatar
PiccoloJr
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

Re: ministre et famille

Message  Ordet le Jeu 24 Déc - 6:24

Je suis d'accord avec PiccoloJr : tout adolescent normal a la capacité de distinguer fiction et réalité.

Ou alors vous supprimez aussi les comptes pour enfants où machin tue machine, où il y a des loups, des trolls, etc. Tuer réellement des gens dans la rue parce qu'on a joué à un jeu où l'on tue des personnages dans la rue, cela relèverait d'un cas psychiatrique extrêmement grave et exceptionnel.

Quand vous voyez un film de vampires, est-ce que vous prenez les gens pour des vampires après ? Bon... En plus ce genre de politique familiale typiquement promues par des mères à l'encontre de fils ados, c'est ce qui donne plus envie de se rebéler que d'obéir. De la part de la mère c'est quasiment comme demander que son fils s'habille en rose et joue à la poupée.

Le problème se situe bien plus dans ces réunions de jeux (dites lanparties) entre ados où la fumette est de rigueur pour être accepté. Donc inversement si on fume pas on n'a pas le droit d'aller à la lanparty.

Ordet
Scribe appliqué
Scribe appliqué


Revenir en haut Aller en bas

Re: ministre et famille

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum