Rasmussen : «En Afghanistan, les Européens doivent faire plus»

Aller en bas

Rasmussen : «En Afghanistan, les Européens doivent faire plus»

Message  France Eternelle le Mar 27 Oct - 8:51

http://www.lefigaro.fr/international/2009/10/27/01003-20091027ARTFIG00018-rasmussen-en-afghanistan-les-europeens-doivent-faire-plus-.php

Quand le politiquement correct et la désinformation sont à ce point enfermés dans la bulle politico médiatique, il est tant de se poser la question des « fous » qui nous gouvernent.

Ce n’est plus la même bataille nous dit Rasmussen, c’est un retour de la guerre contre-insurrectionnelle, c’est bien beau comme démarche, mais la contre-insurrection sous entends fixer l’axe du combat contre les talébans ? Nous ne sommes pas entrés en guerre pour cela mais pour éradiquer la menace de la nébuleuse Al Quaida !

Dans quel monde vivent Rasmussen et ses affiliés, le monde exsangue économiquement n’a pas les moyens d’entretenir un « corps expéditionnaire » pour des objectifs stratégiques intermédiaires faussés que l’on sait irréalisable et devant entretenir le futur mythe de la victoire des civilisés contre les barbares !

Formé l’armée Afghane ne se fera pas dans une temporalité à court terme, se faire piéger dans l’enlisement ne servira qu’a faire tomber nos jeunes soldats, pour des motifs tronqués.
Qui donc, même les américains peut se payer le luxe d’une guerre, qui coute déjà plus chère que celle de l’ensemble des opérations menées durant le second conflit mondial, pouvons nous nous permettre d’entretenir ce conflit pour encore 20 ans ?

L’élection de Karzai avec ou sans second tour donne légitimité aux talébans et aux dhjihadistes sur le moralité corrompue des occidentaux, que Rasmussen nous indique pourquoi la coalition atlantiste se refuse à éradiquer la culture du pavot, il parait tout de même aberrant de vouloir sauvegarder l’industrie paysanne afghane, et oublié que la production agricole de ce pays permettra d’engraisser les chefs de clans (y compris le frère de Karzai) laissant la population dans le besoin, et aura comme conséquence des milliers de morts en Occident, tout en permettant à la soldatesque adverse d’avoir les moyens de se payer des armes de plus en plus sophistiquées. Voulons-nous permettre aux talébans de devenir une force militaire aussi dangereuse que le Hezbollah Libanais ?

Cette guerre là est perdue, car l’objectif de départ a était faussé par la stupidité des américains, qui ont crus que la supériorité technologique de la plus grande armée du monde viendrait à bout d’une armée de vanupieds, ils se sont enfermés dans la croyance que la guerre du golfe fut terminée en un mois, ont oubliés les précédents historiques de l’URSS contre les moudjahidins, leur propre guerre contre le vietcong et l’ARNV.
Ils utilisent et s’appuie en tactique sur les livres de l’armée Française en Algérie, bien qu’en combat, elle donna la victoire à la France, le combat médiatique et politique fut gagné par le FLN et obligea notre pays a quitté cette guerre au prix d’une réputation entachée par les pratiques d’aventuriers douteux, il aura fallu l’esprit aiguisé de 2Gaulle pour comprendre que le temps était venu de se fixer sur d’autres priorités, nos dirigeants actuels devrait méditer cette période et en tirer les conséquences.

N'en déplaise à Rasmussen, il serait temps que les USA assument cette guerre qu’ils ont fabriqués par le biais du merdoyage habituel de la CIA, qui a fabriquée le pouvoir taléban, la nébuleuse salafiste, le trafic d’héroïne avec autant de réussite quand l’agence soutenait le FLN en Algérie contre les intérêts Français.

Rasmussen et son « Boss » joue la montre et prépare l’opinion internationale pour un retrait des troupes US, en donnant bien sur l’impression que si cette guerre est perdue, c’est la faute des Européens, cela permettra de rassurer le sentiment patriotique du peuple américain, Fox News montera au créneau pour trouver envers la France, son bouc émissaire idéal !

Nous ne pouvons assumer deux fronts directement, gérons la crise financière, nous aurons l’occasion de retrouver le cancer Dhjihadiste dans d’autres endroits plus propices et moins couteux.
avatar
France Eternelle
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rasmussen : «En Afghanistan, les Européens doivent faire plus»

Message  Lagaffe le Sam 31 Oct - 23:42

Au risque de paraître un dangereux belliqueux, je crois fermement que les guerres de "pacification", faites par des armées de paix, sont de dangereuses utopies. D'ailleurs les gouvernements rechignent à les qualifier de "guerre" et préfèrent des appellations alambiquées telles que "maintien de l'ordre", "soutien logistique", "rationalisation de l'emploi des forces", etc...
Une armée est faite, soit pour défendre le territoire national contre une attaque extérieure, soit pour attaquer un territoire extérieur d'un pays "ennemi". Un point c'est tout!
Vouloir à tout prix, "pacifier" une région en faisant faire un travail de police à une armée est une faute lourde. C'est lui confier une mission impossible car on lui demande de faire une guerre "propre", sans "dommages collatéraux", en se faisant "aimer" des populations locales. Il y aura toujours de telles victimes collatérales, les ennemis se fondant dans la population civile, qui ruineront instantanément et durablement tous les efforts d'implantation "en douceur".
Ainsi nous sommes confrontés à un choix :
Soit on déclare la guerre officiellement à l'Afghanistan (et aussi forcément à un moment ou à autre au Pakistan) en raison des risques qu'ils font courir aux nations occidentales;
Soit on retire les forces traditionnelles pour ne laisser que des forces "spéciales" (militaires et de police) en petit nombre sensées apporter une expertise au commandements locaux des forces armées et de police.
Le gros problème, c'est que ni l'une ni l'autre des deux possibilités de ce choix ne sont envisageables: la première pour des raisons évidentes, la seconde parce qu'il n'y a pas de structure militaire ou policière afghane qui vaille la peine d'être "conseillée". Les récents développements concernant la réélection du président Karzaï et son frère impliqué dans le trafic d'opium montrent dans quel état de décomposition se trouvent les "institutions" afghanes! Alors quand on voit la tête de l'exécutif, on imagine aisément les hauts commandements des armées et de la police.
Ainsi je crains que nous ne soyons contraints de retirer l'intégralité de nos troupes, y compris les "conseillers", et de nous contenter d'observer la suite des évènements de l'extérieur en nous préparant à contrer et à riposter à toute attaque ultérieure contre les intérêts français. Dans mon esprit, ces ripostes ultérieures, inévitables car des attaques trouvant leurs origines dans des camps situés en territoire afghan auront lieu, ne devront être menées que par des moyens aériens (suprématie aérienne, bombardement, drones, missiles de croisière) à l'exclusion de tout emploi de troupes au sol. Et il faudra être prêt à accepter le prix médiatique des victimes civiles de ces opérations de représailles.
avatar
Lagaffe
Scribe appliqué
Scribe appliqué


Revenir en haut Aller en bas

@ Lagaffe

Message  France Eternelle le Dim 1 Nov - 9:52

Pour ce qui est de la légitimité de continuité du NATO, on pourrai effectivement se poser la question du maintien de cette institution, certes le pacte de Varsovie n’est plus, et la Fédération Russe désormais considérer comme civilisée puisque adepte du libre marché, attendons toutefois de voir comment va se comporter ce géant et son nationalisme grandissant, car militaires et politiques issus du FSB n’ont jamais accepté la décadence de la puissance soldatesque et ils possèdent une capacité de nuire non négligeable (sur le plan régional). La non diversification de leur économie basée sur les énergies, les rendant dépendant de compagnies privée, le risque est grand de voir la Fédération reprendre ces ambitions en mélangeant conflits conventionnels et guerre économique, je pense pour ma part que la distorsion des ex pays frères ne sera pas pardonnée il y a là je pense à méditer sur les futures crises, la sœur Ukrainienne servant valeur d’exemple.
Pour ce qui est de l’Asie du Sud Est, la Chine devient le géant qu’elle fut par le passé, et cherche à imposé son leadership sur la région, ce qui réveille le petit dragon Japonais, qui souhaitera rester leader. N’oublions pas la problématique Coréenne (officiellement toujours en guerre), difficile de dire ce qu’il adviendra du Nord et de son petit clown.
Je ne partage pas votre avis sur ce que vous nommez le « bloc islamiste » peut-on mélanger les forces conventionnelles des pays Arabos-musulmans, et les mouvements dhjihadistes, à l’exception de Hezbollah, et peut être des moudjahidins Iraniens nomades, aucun mouvement terroriste pour l’instant ne peut rivaliser avec une force moderne, il y a bien au Nigeria une force militaire (plus voleurs que terrorises) qui avec le chapardage de l’or noir commence a s’équiper, mais c’est plus pour conserver la main mise de leur trésor sur les compagnies pétrolières que d’une volonté expansionniste cultuelle. Les conflits asymétriques resteront source de dépense pour l’occident du fait de la problématique énergétique, mai aucun pays Arabo-musulman ne possède les ressources pour un conflit d’envergure de type conventionnel et de longue durée avec l’occident.
Pour ce qui est de la structure de renseignement du NATO, beaucoup de pays (même US) commence à comprendre que le renseignement technologique ne peut pas former une alternative, et le renseignement humain que l’on pensé définitivement obsolète revient en force, dans ce cas sommes nous obligés de rester dans cette structure, j’en doute.
Le seul avantage du NATO réside dans la capacité de projection de corps expéditionnaire, c’est la guerre « mutualisée » pour en diminuer les couts, mais les résistances se feront de plus en plus grandes du fait de la volonté US d’imposer ses vues, les autres pays apparaissant comme des supplétifs astreints au seul choix de la pensée dominante, à long terme cela finira par lasser.
N’oublions pas que même devenue une puissance moyenne, nous sommes avec l’Angleterre autonome sur les questions de défense, grâce à notre dissuasion nucléaire, étrange par ailleurs que nos « amis » européens préfère dépendre sur les questions de défense des Américains, plutôt que de vouloir créer une force indépendante avec ses partenaires, cela démontre surtout par l’absurde, qu’il n’y a aucune volonté d’intention d’une Europe puissance politique … La Jeune Europe comme le disait Dick Cheney prête à préférer le protectionnisme US et ses juteux contrats de Loockeed Martin, le ver est dans le fruit ! Devons nous maintenir l’hyperpuissance US déclinante ou nous émanciper, je partage sur ce point les idées du visionnaire De Gaulle qui avait tout compris avec 40 ans d’avance.
avatar
France Eternelle
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

OTAN : Supplétifs ou Partenaires ?

Message  Lagaffe le Dim 1 Nov - 13:48

Je mesure mal (il est sans doute trop tôt) l'intérêt et surtout l'efficacité du retour de la France dans les deux derniers commandements intégrés de l'OTAN desquels elle était restée absente, notamment le plus "essentiel", celui des plans stratégiques. Notre pays était quand même lié à l'OTAN par sa charte, notamment son article 4, et avait conservé des acteurs de premier plan dans les autres commandements intégrés.
Je partage votre avis sur la douteuse volonté européenne de la défense démontrée quotidiennement par nos "alliés" au premier rang desquels l'Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas et la récente Pologne... Il y a certainement des causes historiques à ce refus et à l'acceptation mercantile de la tutelle américaine. C'est donc bien la preuve que nous aussi devrions nous servir de l'Histoire pour, comme De Gaulle, déterminer et orienter la politique de la France.
Concernant les conflits "asymétriques" contre les groupes jihadistes, les armées modernes sont effectivement surpuissantes au regard de la force de ces groupes. Mais, c'est en celà aussi que ces conflits sont "asymétriques", uniquement si l'on emploie ces armées modernes nationales ou de coalition pour ce qu'elles savent faire: la guerre; pas si on les embourbe dans des opérations de "maintien de l'ordre", "de restauration de l'autorité légitime", "d'interposition entre belligérants".
avatar
Lagaffe
Scribe appliqué
Scribe appliqué


Revenir en haut Aller en bas

Rasmussen "en Afghanistan, les européens doivent faire plus"

Message  le curieux le Lun 16 Nov - 19:01

Si la presse relatait un peu mieux les infos "qui dérangent", l'action menée en Afghanistan apparaîtrait vraiment comme un bourbier, coûteux en vies humaines et comme un luxe pour un pays endetté pour des décades. Après le général américain commandant sur place, qui avait déclaré "nous sommes en train de perdre cette guerre", le général Egon Ramms, responsable d'opérations en Afghanistan, déclarait, entre autres, "l'heure tourne, et le soutien de la population diminue: en 2005, 80% de la population nous soutenait, contre 52% aujourd'hui". Le conseiller américain à la sécurité James Jones, déclarait ,lui, "on peut continuer à rajouter des troupes, on pourrait en avoir 200.000, et l'Afghanistan les avalerait".

Nous sommes allés sur place au départ pour "finir le nettoyage" des terroristes Al-QaÏda. Pour ramener la démocratie (plus de malheureuses en burqa), élections sans fraude, rétablissement d'une gestion territoriale par le gouvernement, fin de la corruption.
Bilan? Les insurgés font à peu près ce qu'ils veulent, la démocratie du roitelet de Kaboul euh...ouais, les élections récentes (contrôlées,on a vu le résultat),la corruption florissante,la production de drogue,les territoires contrôlés par les Talibans et consorts. La burqa se porte bien ,merci.Avec quelques variantes, elle fait des émules en Europe et en France!

Sortons de ce guêpier ruineux. Nos soldats ne sont plus des libérateurs pour les afghans. Associés aux américains, ils sont considérés comme des envahisseurs, des occupants. Les nombreuses bavures n'arrangent rien. Que les américains voient, avec leurs bases, la proximité pratique pour d'éventuelles frappes contre l'Iran, c'est leur stratégie. Que nos troupes soient des supplétifs, pas d'accord.

Ce corps expéditionnaire coûte cher, comme la base subrepticement installée dans les émirats ou à proximité, et qui servira probablement plus aux forces US qu'aux nôtres. Quand on n'a pas le sou pour renflouer la Sécu, on ne jette pas les milliards par la fenêtre!

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rasmussen : «En Afghanistan, les Européens doivent faire plus»

Message  David J. le Lun 16 Nov - 20:46

Je suis d'accord mais que vont penser les terroristes si nous quittons les zones de combat ? Peut-être que nous devrions écouter certains généraux qui veulent intégrer la guerre sur plusieurs fronts !

David J.
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

intégrer la guerre sur plusieurs fronts ! @ David J

Message  France Eternelle le Mar 17 Nov - 19:42

Il faudrait pour cela que les dits généraux nous disent réellement à quoi ils pensent ! Avec le contingent actuel, il est impossible de penser à la création de plusieurs fronts, dans le dispositif actuel, les talebans frappent déjà au coeur de Kaboul, et la coalition n'arrive pas à tenir les districts ...
Plusieurs fronts c'est l'escalade, l'envoi de centaines de milliers de soldats, c'est tout simplement inimaginable et c'est courir le risque de fragilisés nos pays ou les cellules dormantes n'auraient plus qu'a semer la peur dans la population.
Tout cela je le crains n'est que discours hypocrite, Obama et consorts ne cherchent qu'une porte de sortie honorable, avant que la faillite de ce conflit n'apparaisse définitivement visible auprès des opinions, on a offert à la nébuleuse "sa" victoire contre l'occident, qui pourra être le moteur d'une fédération; cela aura au moins le mérite de transformer ce conflit en quelque chose de plus classique ...
Il ne faut pas combattre ces entités aussi loin de ses bases logistiques, pour Sarko, s'il veut continuer, c'est une coopération avec Alger et les pays limitrophes du Sahara occidental la priorité est là et non dans la fumeuse aventure Afghane !
avatar
France Eternelle
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

AFGHANISTAN.....

Message  patrick Mennessier-l'héno le Jeu 19 Nov - 11:46

Bien sur la situation semble inextricable , mais que peut on faire ?
La solution simpliste est de dire " on s'en va " ...
Mais un regard sur la situation de la région qui est une poudrière monumentale laisse , tout simplement , a penser que le retrait n'est pas aisé non plus et serait peut etre une faute .
Il faut voir tout cela un petit peu plus loin que le bout de sa lorgnette car aucune décision n'est idéale , aucune , et cela il faut bien s'en rendre compte .

patrick Mennessier-l'héno
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

mais que peut on faire ?

Message  France Eternelle le Jeu 19 Nov - 15:43

Rester nous entrainera dans un scénario à la vietnamienne et en finalité donnera "victoire idéologique" à Alquaida et aux talébans !

Partir ce serait admettre officiellement la défaite de l'occident nous donnerions la victoire idéologique et militaire ...

Se concentrer sur le but premier Alquaida et laisser faire l'accession des talébans, c'est permettre de donner le pouvoir aux nazillons (ce que fait déjà par négociations cachées l'ami britannique).

On a beau le tourné dans tous les sens, c'est comme aux échecs, on ne peut pas gagner, et il est impossible de perdre, donc nous nous dirigeons vers le "PAT", sauf que les joueurs d'en face, n'en resteront pas la.

A moins que le retrait des Etats, ne fasse part belle à la guerre moderne, celle des entreprises privées comme Blackwater et autres "pions" de l'échiquier invisible, des armées privées. Les opinions publiques ne seraient plus attristées de la mort du troufion et permettrait de sécuriser le "business", de la à dire que j'invente un phantasme ...
avatar
France Eternelle
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rasmussen : «En Afghanistan, les Européens doivent faire plus»

Message  BA le Mer 2 Déc - 12:22

Obama : les renforts en Afghanistan sont d'un "intérêt national vital".

L'envoi de 30.000 soldats supplémentaires en Afghanistan est d'un "intérêt national vital" pour les Etats-Unis, a déclaré mardi soir le président américain Barack Obama, en estimant que ces renforts coûteraient 30 milliards de dollars à Washington.

"Il est de notre intérêt national vital d'envoyer 30.000 soldats supplémentaires en Afghanistan", a-t-il affirmé lors d'un discours prononcé devant les élèves de West Point, la plus prestigieuse école militaire américaine.



http://www.romandie.com/infos/news2/091202012826.r2uhs5so.asp





Les Etats-Unis sont le premier consommateur de pétrole et de gaz naturel au monde, et de très loin. Les Etats-Unis sont obsédés par le contrôle des voies d'acheminement du pétrole et du gaz naturel.



En clair : d'un point de vue stratégique, l'Afghanistan constitue un territoire essentiel pour l'acheminement du pétrole et du gaz naturel.



En ce sens, Obama a tout à fait raison lorsqu'il affirme que : " Il est de notre intérêt NATIONAL vital d'envoyer 30.000 soldats supplémentaires en Afghanistan".



Problème : Obama demande à ses vassaux d'envoyer des supplétifs en Afghanistan pour défendre les intérêts NATIONAUX des Etats-Unis.



Problème numéro 2 : la France a déjà envoyé 3 550 soldats en Afghanistan pour défendre les intérêts NATIONAUX des Etats-Unis.



Problème numéro 3 : l'armée française est devenue une armée de supplétifs, au service des intérêts NATIONAUX des Etats-Unis.

BA
Scribe appliqué
Scribe appliqué


Revenir en haut Aller en bas

Obama

Message  patrick Mennessier-l'héno le Mer 2 Déc - 12:46

Si les choses étaient si simples ...

patrick Mennessier-l'héno
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Position stratégique

Message  Lagaffe le Mer 2 Déc - 15:17

Il faut voir aussi que l'Afghanistan sous "tutelle" occidentale permet d'avoir des bases proches du Pakistan, puissance nucléaire instable. Les islamistes sont à un coup d'état de l'arme nucléaire.

C'est certainement aussi une raison majeure de l'engagement en Afghanistan.
avatar
Lagaffe
Scribe appliqué
Scribe appliqué


Revenir en haut Aller en bas

AFGHANISTAN

Message  patrick Mennessier-l'héno le Mer 2 Déc - 17:18

Quand je disais que les choses ne sont pas aussi simples...

Combien de terroristes ont été s'entrainer en Afghanistan sous les talibans , y compris des francais ?
La position du pakistan est instable , jamais les talibans ne prendront le pouvoir la bas MAIS avec un pouvoir corrompu , une armée infiltrée et...UNE BOMBE ATOMIQUE tout est possible .

POur cela la situation en afghanistan est très complexe .

patrick Mennessier-l'héno
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rasmussen : «En Afghanistan, les Européens doivent faire plus»

Message  Pierre Mathorel le Mer 2 Déc - 17:44

Ils n'ont pas besoin de faire un coup d'Etat au Pakistan.

J'avais lu que le chef du projet nucléaire Pakistanais parlait de la bombe atomique islamiste et non de la bombe atomique pakistanaise.
avatar
Pierre Mathorel
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

en Afghanistan, les européens doivent faire plus

Message  le curieux le Mer 2 Déc - 18:57

Obama passe outre aux mises en garde de ses chefs militaires les plus prudents. Il est en position délicate, un an après son arrivée, le miracle n'est plus de mise. Comme prévu, la montagne d'espoir s'affaisse, et il est critiqué. S'il choisit le retour, en somme, la défaite, il est cuit. En gagnant du temps, il ménage une sortie "programmée". Mais l'Iran devenant une menace imminente, il faut garder des forces de proximité en vue d'une intervention (qui sera bientôt inévitable, par la dissémination des bases nucléaires et la décision d'enrichir du combustible à des taux évidemment destinés à la Bombe).
En France, la situation étant embarrassante, on a recours au stratagème habituel des nouvelles contradictoires: pas question d'envoyer de nouvelles troupes, si, si, on va envoyer des officiers d'encadrement, la France ne restera pas en Afghanistan, nos troupes resteront jusqu'en 2011, etc...
J'entendais ce matin un belliqueux qui argumentait "après tout, nos soldats sont des professionnels". Il n'a sans doute pas de fils (ou de fille) là-bas.

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

afghanistan

Message  le curieux le Mar 8 Déc - 19:05

Dernier sondage: 82% des français sont opposés à l'envoi de nouvelles troupes en Afghanistan. Que ferait un président de la République respectueux de la démocratie? Il tiendrait compte de l'avis du peuple français. Que fera le néomonarque?...

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rasmussen : «En Afghanistan, les Européens doivent faire plus»

Message  Pierre Mathorel le Mar 8 Déc - 19:30

La démocratie ne se résume pas aux sondages.
avatar
Pierre Mathorel
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

afghanistan

Message  le curieux le Mer 16 Déc - 18:16

Après les avertissements de bien des responsables militaires (la plupart), c'est au tour de l'amiral Mullen de déclarer:"l'insurrection est devenue plus violente, plus étendue, plus sophistiquée. Les Talibans sont devenus beaucoup plus efficaces". Sans parler (d'ailleurs les médias n'en parlent pas, ou si peu) du nouvel attentat en plein Kaboul, dans une zone "protégée".

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

afghanistan

Message  le curieux le Ven 5 Fév - 14:50

Après le sondage sans appel de décembre (82% des français opposés à l'envoi de troupes françaises en Afghanistan, on a fait profil bas. Maintenant qu'on est passé à autre chose, hop! On envoie 80 militaires de plus là-bas!

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

afghanistan

Message  le curieux le Dim 6 Juin - 18:16

Petit extrait d'une dépêche AFP du 6-6-2010:
Depuis 2005 et la résurgence de l'insurrection menée par les Talibans, chaque année établit un nouveau record (!) de pertes pour les troupes étrangères déployées en Afghanistan depuis 2001.

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

afghanistan

Message  le curieux le Lun 21 Juin - 17:44

Un soldat mort de plus pour rien. c'est à peine si les médias en ont parlé. Nos soldats défendent la Démocratie? Ou bien gagnent du temps, les USA espérant toujours trouver un "arrangement", surtout depuis qu'ils sont sûrs que le sous-sol afghan recèle des pierres précieuses et des minerais rares?

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

afghanistan...et ailleurs!

Message  le curieux le Dim 17 Oct - 17:48

Nos soldats continuent de mourir pour rien en Afghanistan. En Irak, les milices de défense retournent leur veste et passent avec armes et bagages au terrorisme. Ce qui arrivera aussi en Afghanistan (il y a déjà des défections). Pendant que nous perdons des hommes et des milliards là-bas, nos gouvernants favorisent l'arrivée de migrants de tout poil, qui ajouteront encore à l'insécurité en métropole.

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rasmussen : «En Afghanistan, les Européens doivent faire plus»

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum