Désertions au MODEM

Aller en bas

Désertions au MODEM

Message  Anne94 le Jeu 28 Jan - 22:37

François Bayrou de plus en plus seul au MODEM

Le MoDem est-il en train "d'exploser dans toutes les régions de
France", comme le suggère Luc Binsinger ? Ce dernier en sait quelque
chose. Président du parti centriste en Meurthe-et-Moselle, il vient de
rejoindre la liste UMP pour le premier tour des élections régionales en
Lorraine. "Il faut arrêter la mascarade : je déteste l'amateurisme, les
concitoyens attendent des propositions locales", a justifié Luc
Binsinger, qui assure rester président du MoDem de Meurthe-et-Moselle.
Selon lui, "le MoDem est en train d'exploser dans toutes les régions de
France, notamment en Pays-de-Loire, en Franche-Comté, en Île-de-France
ou en Poitou-Charentes".

Quatre régions où le parti de François Bayrou vient de
subir des défections en cascade. Tout a commencé le 16 janvier dernier
en Poitou-Charentes. Les responsables du MoDem de Charente-Maritime
annoncent qu'ils acceptent l'offre de Ségolène Royal, à savoir cinq
places éligibles sur ses listes aux élections régionales. Emmenés par
le président départemental du MoDem de Charente-Maritime, Alexis Blanc,
les élus s'opposent ainsi ouvertement à François Bayrou, qui avait
refusé cette alliance. Mais ils assument. "Je crois que le pragmatisme
a prévalu, on est tous centristes de coeur, de motivation (...) Il est
clair qu'aujourd'hui nous n'avons pas les moyens de constituer une
liste autonome du MoDem au premier tour en Poitou-Charentes", explique
alors Alexis Blanc.

Un lot de consolation en Paca

Moins de dix jours plus tard, lundi 25 janvier, nouveau coup de
semonce. Cette fois, c'est le président du groupe Union centriste du
Sénat, Nicolas About, qui quitte le MoDem pour rejoindre... Valérie
Pécresse, tête de liste UMP pour les régionales en Ile-de-France.
"Notre mouvement délaisse chaque jour un peu plus l'esprit de
proposition et d'action qui est pourtant au coeur de l'identité
centriste au profit d'une logique de protestation pure et simple",
regrette Nicolas About dans une tribune.

Et depuis, l'hémorragie semble sans fin. Plusieurs
antennes de Cap21, mouvement écologiste cofondateur du MoDem, ont ainsi
annoncé dans la semaine avoir conclu des accords pour le premier tour
des régionales avec des listes d'Europe Ecologie en Haute-Normandie,
Languedoc-Roussillon, Lorraine, Bretagne, Provence-Alpes-Côte-d'Azur et
Pays-de-Loire. Dans cette dernière région, le chef de file pressenti du
MoDem, Laurent Gérault, a tout simplement jeté l'éponge, opposé à la
stratégie d'ouverture à gauche de François Bayrou, et dû être remplacé.
Seul lot de consolation pour François Bayrou, une conseillère régionale
socialiste, Nadine Peris, a annoncé mardi qu'elle rejoignait les listes
du MoDem conduites par Catherine Levraud en Paca.

http://www.lepoint.fr/actualites-politique/2010-01-28/regionales-francois-bayrou-de-plus-en-plus-seul-au-modem/917/0/418488

Anne94
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum