De Villepin

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: De Villepin

Message  Grégory B. (09) le Ven 29 Jan - 18:11

Le parquet a fait appel dans l'affaire Clearstream, c'est reparti, nouveau proçès en 2011. De Villepin n'en a donc pas fini.

Grégory B. (09)
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

villepin

Message  bernard01 le Ven 29 Jan - 19:37

m VILLEPIN ,homme d'état non,homme d'éclat OUI,

bernard01
Scribe appliqué
Scribe appliqué


Revenir en haut Aller en bas

Villepin...

Message  maxime le Lun 1 Fév - 9:01

20 minutes cite une interview de Baroin sur Canal, demandant à Sarko de ramener Villepin au sein de la majorité...

http://www.20minutes.fr/article/380549/France-Baroin-Sarkozy-doit-rendre-toute-sa-place-a-Villepin-dans-la-majorite.php

maxime
Modérateur
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Villepin

Message  le curieux le Lun 1 Fév - 14:15

Comme l'a remarqué Maxime, la cuisine crapoteuse bouillonne dans les officines de la vieille droite! Leurs sondages n'étant pas rassurants, c'est à qui grapillera des voix ici et là.

De Villepin étant potentiellement susceptible d'effriter l'électorat UMP, on lui sert la carotte et le bâton: ou rentrer dans le rang, ou rester garrotté jusqu'en 2011, et se trouver quasiment grillé pour 2012...

Restons soigneusement à l'écart de cette tambouille qui sent le lisier!

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: De Villepin

Message  Anne94 le Lun 1 Fév - 14:40

L'UMP s'efforce de gérer le cas Villepin

À l'approche de l'échéance électorale des régionales, la majorité
essaye d'éteindre le feu des divisions.


«Si des gens nous demandent pourquoi on a des candidats
villepinistes sur nos listes, alors que Villepin n'arrête pas de taper
sur Sarkozy, on répond quoi ?» : la question émane d'un Jeune populaire.
Elle s'adresse à Frédéric Lefebvre, qui s'est porté volontaire, samedi,
pour expliquer aux cadets de l'UMP comment gérer l'affaire Clearstream
en pleine campagne des régionales. Dans la salle du conseil national,
alors que les délégués sont partis déjeuner, le porte-parole du parti
transmet à une petite trentaine de jeunes militants les «éléments de
langage» fournis par la cellule de communication de l'Élysée. Lefebvre
conseille de reprendre les termes du communiqué diffusé par la
présidence de la République après l'énoncé du verdict, notamment sur «la
sévérité de certains attendus» concernant Dominique de Villepin. Mais
il préconise aussi d'insister sur l'isolement de l'ex-premier ministre
dans une majorité globalement «unie». Les Jeunes Pop sont satisfaits,
puisqu'ils applaudissent à la démonstration. Le début de matinée a
été nettement plus éprouvant pour la direction de l'UMP. En attendant
le début du conseil national, le villepiniste Georges Tron s'est chargé
de mettre l'ambiance dans les couloirs. Venu témoigner son «soutien à
Valérie Pécresse», qui mène la liste de la majorité en Ile-de-France, le
député de l'Essonne désigne le chef de l'État comme le fauteur de division. Pour lui, il est «inconcevable d'imaginer que Nicolas Sarkozy ne soit pour rien dans l'appel» interjeté contre la relaxe de Dominique de
Villepin. «S'il y a pollution de ce conseil national, ce n'est pas de
notre fait», conclut-il.
Mais les autres villepinistes présents
sont beaucoup plus nuancés. Hervé Mariton n'exclut pas que le président
et le procureur Jean-Claude Marin aient «tous les deux» souhaité
l'appel. «Ce qui est inacceptable, précise-t-il, c'est que Marin ait
annoncé qu'il y aurait un second procès sur une radio.» Le député de la
Drôme regrette l'attitude de Sarkozy, mais la réaction de son mentor
l'inquiète. Selon lui, il «faut être intelligent pour deux, ne pas
tomber dans le piège de la provocation, sauf à prendre le risque de
tomber à gauche». Une atmosphère lourde

Bruno Le Maire, seul villepiniste du gouvernement, va encore plus loin. Pour
lui, il y a l'«ami» Villepin, qu'il a eu au téléphone le soir de
l'annonce de sa relaxe, le «courant de pensée» villepiniste, qu'il
convient de «respecter» parce que «la force de l'UMP, c'est sa
diversité», et le rival potentiel de Nicolas Sarkozy en 2012. Et là, le
ministre de l'Agriculture a fait son choix : «Si Nicolas Sarkozy décide
de se représenter, il faudra qu'il y ait une unité de notre famille
autour du président.»
Le Maire a-t-il annoncé sa décision aux
autres villepinistes avant de la rendre publique ? La réponse claque :
«Ce n'est pas ceux auxquels je parle le plus.» Pour autant, la tête de liste de la majorité en Haute-Normandie n'exonère pas
Sarkozy de toute responsabilité dans la relance de l'affaire. Il prend
un malin plaisir à souligner que «Xavier Bertrand avait tourné la page,
jeudi, sur RTL», avant l'appel. Un Bertrand bien décidé à «ne pas entrer
dans la polémique». Le rebondissement du duel judiciaire entre
Sarkozy et Villepin a largement contribué à alourdir l'atmosphère du
conseil national, même si l'ouverture et le renouvellement dans la
composition des listes avaient déjà gâché la fête. Le secrétaire général
de l'UMP n'a pas voulu en rajouter. «Quand il y a des divisions, le
risque, c'est que nos électeurs restent à la maison», a-t-il prévenu.
Promettant de ne jamais dire qu'il voudrait «ne voir qu'une seule tête»
au sein du parti, il s'est engagé à tout faire pour ramener la paix
entre les «faucons» sarkozystes et villepinistes
. Dans la mesure de ses
moyens.

http://www.lefigaro.fr/politique/2010/02/01/01002-20100201ARTFIG00529-l-ump-s-efforce-de-gerer-le-cas-villepin-.php

Anne94
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: De Villepin

Message  David victor le Mer 3 Fév - 15:43

La crise des grands partis est bien réelle et n'est pas seulement théorique alors : le PS est en panne sèche d'électeurs, le MoDem se disloque, et l'UMP qui a perdu 40 000 adhérents l'année dernière (voir http://debout-les-jeunes.fr/blog/11/2009/199/les-tongs-et-les-capottes-%c2%ab-ump-%c2%bb-n%e2%80%99ont-pas-suffit/ ) est déchiré par la guerre entre sarkozystes et villepinistes !

Est-ce une simple crise, ou la fin des grands partis ? En tout cas, ça confirme les sondages qui disent que les Français n'ont plus confiance dans les grands partis !

Sinon, attention à ne pas mépriser l'ampleur du phénomène Villepin : j'ai visité des réseaux sociaux sur internet autour de Villepin, il semble avoir des électeurs potentiels à droite comme à gauche, et il est bien plus populaire que Sarkozy ! S'il se présente à l'élection de 2012, ce n'est pas courru d'avance qu'il soit cuit...

Bien sûr je suis pour NDA au premier tour, mais en cas de second tour Sarkozy-Villepin (je ne sais pas si cette hypothèse politique tient la route mais bon...) je préfèrerais voter pour un homme ne serait-ce qu'à 10% gaulliste, que pour un autre qui crache ouvertement sur le gaullisme ! Enfin, on verra bien.

David victor
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

Re: De Villepin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum