Fermeture de brigades de gendarmerie en Ariège

Aller en bas

Fermeture de brigades de gendarmerie en Ariège Empty Fermeture de brigades de gendarmerie en Ariège

Message  Grégory B. (09) le Mar 1 Déc - 16:25

Ce matin, la Dépêche du Midi annonce la fermeture très probable de 3 brigades de gendarmerie en Ariège.
Alors que le Tribunal d'instance de Pamiers vient de fermer définitivement.
Et que même si on n'en entend plus parler la fermeture du commissariat de Pamiers plane toujours sur la ville.

Avec toutes ces fermetures comment assurer la sécurité et la tranquilité de nos concitoyens.

Article de La dépêche
http://www.ladepeche.fr/article/2009/12/01/727352-Fermetures-pour-les-brigades-de-Foix-Laroques-et-Vicdessos.html

Rideau. Le plan élaboré par le commandement de la gendarmerie prévoit les fermetures de Foix, Laroque d'Olmes et Vicdessos.

Pour l'heure, silence radio… officiellement on n'a rien à dire sur la fermeture redoutée de trois nouvelles brigades de gendarmerie : celles de Vicdessos, de Foix et de Laroque d'Olmes. Pourtant dans les communes concernées, les élus montent au créneau. Le maire d'Auzat et conseiller général de Vicdessos, Bernard Piquemal confirme que la menace est bien réelle, d'ailleurs la semaine dernière c'est une délégation avec banderoles de protestation qui a accueilli le capitaine Combes, commandant de la compagnie de Foix en visite dans le canton.
« Une telle décision serait aberrante, tempête l'élu de la haute Ariège, nous sommes en fond de vallée, frontaliers de l'Andorre et nous serions rattachés à la brigade de Tarascon : question sécurité ce n'est pas très rassurant, la montagne sera un désert sur ce plan-là et il faudra bien du temps aux gendarmes tarasconnais pour arriver jusqu'à nous s'il y a problème ; de plus les gens devront se déplacer pour toute démarche à faire en gendarmerie ; on est déjà pénalisé parce qu'actuellement la brigade n'est pas ouverte au public en permanence… »
Il ajoute « Après le désastre industriel qu'a connu la vallée, on s'est attaché à mettre met en œuvre un plan de revitalisation… et avant même qu'il porte ses fruits l'État supprimerait un nouveau service public ! On voudrait tuer les territoires de montagnes qu'on ne s'y prendrait pas autrement ! » Dans le canton une pétition circule pour demander le maintien de la brigade à Vicdessos. Même indignation dans les communes de la communauté de communes du pays de Foix qui toutes sont rattachées - sauf trois qui sont en secteur police (1) - à la brigade installée au cœur de la cité comtale. Jean Christophe Bonrepaux, président de l'intercommunalité et maire de Saint-Paul-de-Jarrat explique : « Cette fermeture n'est peut-être pas officielle, il n'empêche que deux gendarmes de la brigade de Tarascon sont venus se présenter à la mairie, disant que désormais ils étaient les référents gendarmerie pour la commune. »
Et de protester : « Une fois de plus les élus sont mis devant le fait accompli, pas un courrier de la préfecture, pas une réunion de concertation ! On a cru comprendre qu'on ne voulait plus de brigade dans la zone police : si ce n'est que ça, on va trouver un lieu où implanter la brigade indispensable à Foix rural ! »
Dans cette affaire 14 familles de gendarmes sont concernées, elles seraient dispatchées dans les brigades de Varilhes, La Bastide-de-Sérou et Tarascon qui se partageraient les territoires des communes orphelines de leur brigade fuxéenne.
« Le projet est ce qu'il est, commente, un brin désabusé, le maire de Laroque d'Olmes, Christian Pomas. Je remarque simplement qu'avec ce redéploiement, il n'y aura pas un gendarme de plus à Lavelanet : ils ont déjà une zone très étendue, je ne sais pas comment ils pourront s'organiser. C'est vrai que cette réforme ne nous arrange pas : une classe fermée cette année, la fermeture de la perception… Bientôt, le pays d'Olmes sera un vrai désert ».
1) Foix, Montgailhard et Ferrières

À Vicdessos, le nouveau capitaine « accueilli » par la population
Samedi, le conseiller général, maire d'Auzat et le maire de Vicdessos accueillaient le capitaine de gendarmerie Combes, commandant de la compagnie de Foix. À cette occasion, une délégation de la population et d'élus inquiète du projet de l'éventuel départ de la gendarmerie de Vicdessos, lui a fait savoir son mécontentement et son opposition au départ des gendarmes qui serait néfaste pour la vallée surtout après la fermeture de l'usine Péchiney. Et Bernard Piquemal et Jean Magalhaès de déclarer : « Nous voulons garder les gendarmes à Vicdessos, avant tout pour la sécurité de la population et des biens de notre vaste territoire à l'habitat très dispersé, mais aussi pour la vie et le développement de notre vallée. L'aboutissement de ce projet se traduirait par le départ de sept familles. Ce serait un coup de plus porté à notre économie et à nos écoles ». Puis, le conseiller général a remis au capitaine Combes les délibérations du conseil communautaire et des communes du canton, toutes s'opposant à ce départ.

« Nous ne nous désengageons pas, nous nous redéployons »
Du côté de l'état-major de la gendarmerie ariégeoise, à Foix, on confirme bien que des projets sont dans les tuyaux, mais que « rien n'est encore officiellement arrêté ». Si, pour la brigade de Foix, qui compte six militaires (quatre sous-officiers et deux gendarmes-adjoints), la fermeture a été fixée au 1er janvier, la décision n'a pas encore été prise en ce qui concerne les brigades de Vicdessos et de Laroque d'Olmes, également menacées de disparition. Le dossier, actuellement, se trouve entre les mains de la direction nationale de la gendarmerie, à Paris. Par contre, le commandement de la gendarmerie dément l'idée d'un repli : « Nous ne nous désengageons pas, nous nous redéployons, afin de dégager des postes, mais également de mieux coller à la charge de travail des unités », explique un bon connaisseur du dossier. La fermeture de la brigade de Vicdessos, par exemple, se traduira par la construction d'une nouvelle brigade à Tarascon. La fermeture de la brigade de Foix devrait également se traduire par un renforcement des effectifs à Labastide de Sérou et à Pamiers, ainsi que par la création d'un Psig (Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie), à Saint-Girons, seule compagnie du département actuellement dépourvue de cette unité spécialisée dans la lutte contre la délinquance, la nuit.
Un renforcement des moyens en Basse-Ariège est également à l'ordre du jour, inscrit dans ce plan de redéploiement, afin de contrer une délinquance venue, souvent, de la banlieue toulousaine.
Reste une évidence : le plan prévoit des restrictions en terme de personnel. La gendarmerie, ici comme ailleurs, a reçu l'ordre de rendre des postes.
Grégory B. (09)
Grégory B. (09)
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Fermeture de brigades de gendarmerie en Ariège Empty Re: Fermeture de brigades de gendarmerie en Ariège

Message  Grégory B. (09) le Ven 22 Jan - 11:23

Et c'est maintenant au tour de la prison de Foix d'être menacée de fermeture.

La prison de Foix menacée de fermeture ?

Justice. D'après un rapport du ministère publié dans la presse, elle devrait fermer entre 2012 et 2017.

Après le tribunal
d'instance de Pamiers et le tribunal des affaires de sécurité sociale
de Foix, la prison va-t-elle aussi fermer ses portes ? Pour le syndicat
Unsa justice, cette dernière serait sur la sellette. D'après un rapport
du ministère, dont la presse a diffusé une partie lundi, le
gouvernement envisagerait la création de 18 grands établissements
pénitentiaires entre 2012 et 2017. En contrepartie, 86 prisons petites
ou vétustes seraient, elles, rayées de la carte, dont celle de Foix.
Comme pour celles de Tarbes et de Carcassonne, les détenus fuxéens
seraient envoyés dans le nouveau centre pénitentiaire de Pau.
« Nous savions depuis quelques mois que des prisons devaient fermer,
mais nous ne savions pas lesquelles. Pour l'instant, le ministère n'a
toujours rien voulu dire », commente l'Unsa justice. Seul indice, lors
de sa récente conférence de presse, le ministre de la Justice, Michèle
Alliot-Marie, a confirmé qu'un plan immobilier était en préparation. Un
programme qui préoccupe l'Observatoire national des prisons.
« On avait bien entendu certaines rumeurs concernant Foix, mais on
espérait que cette prison tiendrait le choc », continue le syndicat. En
effet, pour ce dernier, la maison d'arrêt de Foix est un bon
établissement. « C'est une prison familiale. Il y a 82 détenus pour 100
places. Cela permet de faire du très bon travail. L'immobilier est de
qualité. Il n'y a pas de problème d'insalubrité, ni de problème avec
les détenus », assure le syndicat.
La prison de Foix emploie 40 personnes. Pour l'Unsa pas question
donc de fermeture : « Il est inadmissible que les personnels soient
sans cesse inquiétés sur le devenir de leur établissement comme sur
leur devenir professionnel, personnel et familial ».
Encore sous le choc de cette découverte, l'Unsa justice prépare sa
riposte. Dans un premier temps, le syndicat a demandé un rendez-vous à
Martin Malvy, le président de la région Midi-Pyrénées et à Jean-Noël
Fondère, le maire de Foix.

Source : http://www.ladepeche.fr/article/2010/01/21/759355-La-prison-de-Foix-menacee-de-fermeture.html

La sécurité en Ariège ne semble pas l'une des préoccupations de nos gouvernants UMP ou PS d'ailleurs.
L'emploi non plus, vu que le chômage y explose.
L'espérance de vie y est aussi devenu l'une des plus faibles de la région et nettement en dessous de la moyenne national.
Voir : http://www.ladepeche.fr/article/2010/01/19/757942-Precarite-et-esperance-de-vie-plus-faible.html
Que nous reste-t-il donc si ce n'est nos yeux pour pleurer ?
A si "la part la plus élevé de personnes à bas revenus, un des plus forts
taux de chômage et la part la plus élevée de personnes bénéficiant de
la CMU."


Mais bon on est confiant et très heureux d'être le département le plus socialo/communiste de France. Pourquoi donc changer.
Si les français sont des moutons, je sais pas comment appeler les ariégeois qui votent pour n'importe quel âne qui a la carte du PS.
Grégory B. (09)
Grégory B. (09)
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum