Parlons un peu grippe A....

Aller en bas

Parlons un peu grippe A....

Message  Pierre Mathorel le Lun 23 Nov - 22:26

Parlons un peu grippe A.



Sur un plan scientifique, difficile pour moi de m’exprimer. Ce que je retiens, c’est que ce virus serait moins dangereux que la grippe saisonnière mais plus contagieux.



Sur un plan copinage, je rappellerais les liens qui existent entre Madame Bachelot et les laboratoires, premiers bénéficiaire des commandes étatiques[1]. De la même manière, il existe des liens entre les labos et certains conseillers qui ont grandement orienté la politique gouvernementale[2].



Après le début de la campagne de vaccination le 20 octobre[3], les chiffres ont démontré que les français se méfiaient. Coïncidence, voilà qu’une multitude de classe et d’établissement sont fermés pour cause de grippe A[4]. Coïncidence ou volonté de faire peur face à l’échec de la première campagne.



Le syndrome de guillain barré est arrivé sur le devant de la scène[5]. Là encore, je ne suis pas capable de traiter la question et d’affirmer qu’il y a ou qu’il n’y a pas de liens entre la vaccination et ce syndrome.

Il est intéressant de s’arrêter sur la chronologie de l’affaire. Selon un journaliste entendu sur une chaine de la TNT, la question a été posée à Madame Bachelot le lundi 9 novembre en conférence de presse. Elle ne savait rien. Officiellement, le ministère a été informé du cas le mardi 10. Ce n’est que le soir du jeudi qu’un communiqué a été remis à la presse, plusieurs journaux se préparant à publier l’information.

Volonté d’éviter la panique ou de dissimuler un cas qui pourrait mettre en danger une campagne de vaccination savamment organisée ?



Que dire de cette femme qui a perdu son enfant deux jours seulement après sa vaccination ? Le fœtus avait 8 mois. Liens avec le vaccin ? Au risque de me répéter, je ne peux me prononcer par manque de compétence.

Une question se pose naturellement ; si le vaccin ne présente aucun danger, pourquoi prévoir un vaccin sans adjuvant pour les femmes enceintes [6]? Application du principe de précaution ou volonté d’éviter des milliers de fausses-couche dues à un vaccin produit massivement dans la précipitation ?



En laissant traiter la question par une ministre et des conseillers ayant des liens avec l’industrie pharmaceutique, en cachant certains faits, et en appliquant le principe de précaution à l’excès, le gouvernement a donc réussis a faire une quasi unanimité contre la vaccination. Si cela conduit à une paralysie du pays pour cause de grippe A, le gouvernement en sera responsable.


[1] http://fr.wikipedia.org/wiki/Roselyne_Bachelot-Narquin#Biographie


[2] http://www.leparisien.fr/societe/les-multiples-casquettes-du-professeur-lina-29-10-2009-691695.php


[3] http://www.gouvernement.fr/gouvernement/lancement-de-la-campagne-de-vaccination-contre-la-grippe-ah1n1-dans-les-etablissements-


[4] http://actu.orange.fr/articles/france/Grippe-H1N1-fermeture-d-etablissements-scolaires-doublee-acceleration-des-vaccinations.html


[5] http://www.liberation.fr/societe/0101602634-grippe-a-un-cas-probable-de-syndrome-guillain-barre-detecte


[6] http://www.lefigaro.fr/sante/2009/10/16/01004-20091016ARTFIG00285-h1n1-vaccin-sans-adjuvant-pour-les-femmes-enceintes-.php
avatar
Pierre Mathorel
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

parlons un peu grippe A

Message  bernard01 le Mar 24 Nov - 8:37

s'il est un proverbe a appliquer sur le vaccin de la grippe A(dans le doute abstient toi)

bernard01
Scribe appliqué
Scribe appliqué


Revenir en haut Aller en bas

Grippe A

Message  Claribelle le Mar 24 Nov - 9:05

C'est un sujet sur lequel on entend tout et n'importe quoi !
Personnellement, je suis perplexe sur la façon dont tout ça a été orchestré, sur le mode de vaccination choisi (à la chaîne, hors circuit "normal"), sur le nombre de vaccins et leurs prix, sur la posologie incertaine (toujours pas de certitudes sur une éventuelle 2ème injection -entendu encore ce matin sur la matinale de Canal+), sur la communication dans les médias etc.

Pour les écoles, il est prévu de vacciner collégiens et lycéens dans leur établissement, mais pas les primaires (que les parents devront emmener dans les centres s'ils veulent les faire vacciner). Pour ma dernière fille, collégienne, j'ai reçu un formulaire à rendre le surlendemain au plus tard pour donner (ou non) mon autorisation, ce qui laisse peu de temps pour réfléchir plus avant. J'ai préféré refuser. De plus, je n'ai toujours rien reçu de la Sécurité Sociale.

Claribelle
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons un peu grippe A....

Message  David J. le Mer 25 Nov - 6:19

Grippe A ... Saviez vous qu'il existait un vaccin PNEUMO23 qui sans éliminer la grippe A en éliminait les effets secondaires, c'est à dire que ce vaccin, en rupture douteuse au sein des officines, est une recommandation de vaccination contre le pneumocoque, pour les séropositifs en particuliers, lorsque des risques surgissent dans un contexte de pandémie grippal ...

La Ministre de la Santé devait connaître ce vaccin comme d'ailleurs tous les médecins le connaissent. Surtout plus important, ils en connaissent les effets secondaires ...

Personnellement, je me suis fais vacciné au PNEUMO23 et j'ai attendu que ma pharmacienne trouve une source possible pour se fournir car les stocks se sont volatilisés bien avant que le vaccin de la Grippe A ne soit disponible !

Vous en penserez ce que vous voudrez, je sais personnellement que l'on ne retire pas de la vente un vaccin qui peut-être une alternative efficace aux sur-infections liées à la Grippe A H1N1 !

David J.
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

parlons un peu grippe A

Message  le curieux le Sam 28 Nov - 17:25

Mme Bachelot nous a assuré EN AOUT que tout était prêt! Ajoutant que la France était parmi les pays les plus en pointe sur le sujet.
On voit ce qu'il en est: on va faire appel à des infirmiers, des médecins militaires pour pallier au manque de personnel!
Ma femme relevant d'une grave affection pulmonaire, elle a recu une convocation. Nous nous sommes rendus sur place, dès les premiers jours, pour découvrir que les horaires indiqués étaient faux.
Après les formalités administratives, entretien avec un médecin vérifiant la compatibilité. Il venait juste de recevoir la circulaire d'information sur les risques de certains anticoagulants, après avoir refoulé nombre de personnes. M'informant sur celui que je prends, réponse" pas de risques, si vous voulez, profitez-en". Quid de la vérification à l'arrivée, du document à remplir? Ma femme vaccinée, on lui dit qu'il faut impérativement deux injections. quelques jours après, ce n'est plus obligatoire.
Et tout à l'avenant. On s'interroge sur la diversité des vaccins, sur les adjuvants, les effets secondaires. Et les professeurs qui se succèdent à la télé, très sûrs d'eux, chacun d'un avis différent! Cet énorme flop prêterait presque à rire, mais l'inquiétude légitime et l'énervement face à l'improvisation beaucoup moins.
Dans un système moins autoritaire, le ministère concerné aurait des comptes à rendre!

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons un peu grippe A....

Message  Pierre Mathorel le Sam 28 Nov - 20:12

Cela fait au moins 5 jours que les médias instaure la terreur chez les français pour les envoyés dans des centres de vaccinations incapable de gérer la situation, et cela fait tout aussi longtemps que les autorités promettent d'augmenter les moyens...et toujours rien.

Mensonge, dissimulation et mauvaise gestion résument cette affaire de la grippe A.
avatar
Pierre Mathorel
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Suite Grippe A

Message  Claribelle le Dim 29 Nov - 11:38

A croire que l'incurie générale des centres de vaccination est là pour augmenter la panique...

En effet:
- pourquoi avoir prévu de vacciner les collégiens (11-14 ans) et lycéens (15-18 ans) dans leur établissement mais pas les écoliers (3-10 ans) ? (ceci dit, la vaccination des jeunes fait un flop: 10% en général et 5% dans le collège de ma fille !)
- pourquoi si peu de centres ouverts puisqu'ils doivent recevoir les enfants de 0 à 10 ans, les femmes enceintes et autres personnes à risque ? (dans ma banlieue, il y 2 centres seulement pour un bassin de plus de 100 000 habitants !)
- pourquoi les "bons" de vaccination arrivent-ils avec retard, voire pas du tout ? (celui de ma fille est arrivé après que j'ai dû répondre si je voulais ou non la faire vacciner)
- pourquoi les vertus du vaccin sont-elles si floues qu'un jour on nous dit qu'il faudra 2 injections, une autre fois 1 seule, que les adjuvants protègeront des mutations éventuelles mais qu'on les déconseille aux femmes enceintes etc. etc. ? (finalement, ce sera sans adjuvant pour femmes enceintes et enfants de moins de 9 ans et avec adjuvants pour les autres; 2 injections pour les enfants de moins de 9 ans et 1 seule pour les autres !)

NB: Parmi tout ce qui se raconte sur le web, je vous conseille la lecture de ces 2 articles:

http://www.atoute.org/n/article134.html

http://enattendanth5n1.20minutes-blogs.fr/

Claribelle
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

grippe A

Message  le curieux le Mar 1 Déc - 11:21

Les jours passent, la vaccination se fait tant bien que mal dans la plus extrême confusion.
Ce qui prouve bien qu'on nous avait raconté n'importe quoi au sujet de la France "prête";
Ce que nous voyons, c'est le désordre, l'incompétence, les conséquences: des décès trop nombreux, des cas graves, voire très graves avec des séquelles probables, et, comme en 2003 avec la canicule mortelle, des responsables au plus haut niveau qui jouissent d'une paix royale, alors que leur responsabilité est clairement engagée. Intolérable!

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

grippe A

Message  le curieux le Lun 21 Déc - 10:34

C'est étonnant comme cette grippe évolue bizarrement: tant que les français traînaient les pieds pour se faire vacciner, on nous annoncait quotidiennement des morts et des cas graves...Et aussi des nouveaux cas par centaines de mille...Le virus redoute le verglas,sans doute...
Plusieurs médecins avec qui je me suis entretenu estiment difficile la différenciation des "2" grippes à l'auscultation. Or, on ne pratique quasiment plus le contrôle en laboratoire, beaucoup trop onéreux.
En somme, pile, c'est la AH1N1, face, c'est L'autre!

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons un peu grippe A....

Message  Pierre Mathorel le Lun 21 Déc - 11:55

Non...comme tous le monde, la grippe A a été très touchée par les problèmes de santé de l'amis du président...à moins que le virus ait eu peur en entendant le clip des jeunes pop....
avatar
Pierre Mathorel
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

grippe A

Message  le curieux le Lun 21 Déc - 17:48

@Pierre Mathorel:
En effet, ce clip peut entraîner une pathologie: on a noté une grande quantité d'états nauséeux chez ceux qui l'ont reg...pardon, subi! Quant aux malheureux adultes, ou censés l'être, qui y ont participé, les symptomes évoquent la déficience dégénérative.

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons un peu grippe A....

Message  Pierre Mathorel le Mar 22 Déc - 0:03

avatar
Pierre Mathorel
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons un peu grippe A....

Message  Grégory B. (09) le Lun 4 Jan - 11:09

Scandaleuse gestion de la quantité de vaccins.
Hier en écoutant le journal télévise, j'ai appris que la France avait commandé 94 millions de dose de vaccins. Alors que la population française est d'environ 63 millions.

Aujourd'hui alors que seulement 5 millions de personnes se sont faites vacciner, la France essaye de revendre son surplus de vaccins.
300 000 doses viennent ainsi d'être refourguées au Qatar pour 2 millions d'euros.

La France, a elle, jeté par les fenêtres l'argent de ces concitoyens, en effet les dépenses pour ce vaccin s'élèvent à 869 millions d'euros.
Quand on nous dit que c'est la crise, que l'on doit se serrer la ceinture, que l'État doit faire des économies drastiques, etc... on se fout de notre gueule ouvertement car l'État gaspille notre argent à tour de bras.
On est vraiment gouverner par une bande d'incapables et de c...
avatar
Grégory B. (09)
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons un peu grippe A....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum