Armée française : le temps des incertitudes ?

Aller en bas

Armée française : le temps des incertitudes ?

Message  David J. le Dim 8 Nov - 19:19

Le site qui propose le lien peut déranger certains compagnons mais je trouve que l'article parle assez bien de la situation de l'armée ...




Qu'en pensez-vous ?

David J.
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Armée française : le temps des incertitudes ?

Message  Michael76 le Lun 9 Nov - 15:25

« « « Un
fossé grandissant entre l’Armée et la Société Civile



La fin de la conscription a
créé un fossé entre le monde militaire et le monde civil, et plus
particulièrement les jeunes générations qui ont pour seul contact avec l’armée
la JAPD.



De plus la nature des
engagements actuels de l’armée peut poser la question de son utilité directe
aux citoyens. Une grande partie de l’opinion publique peut difficilement
comprendre le pourquoi de la présence française en Afghanistan et peut
également se poser la question de la pertinence de consacrer des milliards
d’euros pour le maintien d’un potentiel militaire alors que les menaces
apparentes visant notre pays semblent limitées.
» » » »




Donc, faudra qu’on m’explique pourquoi on a supprimé la réserve
citoyenne, que les militaires n’ont jamais aimé ??????




Les jeunes s’engagent d e nos jours dans l’armée… pour avoir du boulot. Et les grosses têtes
de la Défense lorgnent sur l’innovation technologique en oubliant les qualités
naturelles de la Défense française….. : Excellente formation, haute qualité du renseignement international, compétence en
maintien de la paix en zone sensible et visibilité diplomatique, Excellente
forces d’intervention extérieures (Légion étrangère, FS)



Il n'a jamais été dit qu'il nous fallait les armes de guerre dernier modèle sorti......
avatar
Michael76
Scribe appliqué
Scribe appliqué


Revenir en haut Aller en bas

Qui est ce Capitaine ?

Message  France Eternelle le Lun 9 Nov - 18:49

Pour tout vous avouer je trouve l'article un peu fourre tout, à l'exception des problématiques "logistiques et matérielles" qui est une réalité, l'armée française n'est ni meilleure ou pire que les autres dans le camp occidental (j'inclue Israel). Concernant le problème des conflits asymétriques, c'est surtout avant tout un problème politique que militaire qui mériterait de poser le débat sur les "règles d'engagements", nous restons en la matière axée sur une logique de la convention de Genève et des règles internationales, face à des entités plus miliciennes que militaires ne respectant aucune règle et dont le mot d'ordre est de se mélangé aux populations civiles, en cela rien de nouveau les forces françaises ont connus ce scénario en Algérie, il existe bien sur des stratégies et tactiques pour réduire et anéantir ce type d'organisation, mais compte tenu de la prise en compte des "opinions publiques", les démocraties se refusent désormais à utiliser les moyens de coercition efficaces, donc nous subissons la volonté de l'ennemi ...

Sur ce qui concerne le non engagement des français d'origine Arabo-musulmane, je me sens gêné par cette approche qui mériterai les plus grandes "réserves", usités de quelques cas pour en faire une généralité est à mon sens incorrect pour celles et ceux partageant ce rite cultuel, et qui au même titre que les autres composantes de la Nation, font leurs devoirs parfois jusqu'au sacrifice ultime (y compris dans les plus brillants de nos régiments engagés sur divers théâtres d'opérations).

On peut être Arabo-musulman et servir la France avec une aussi grande abnégation qu'un Cyrard accroché à la devise messianique catholique de son école, j'invite ce Capitaine à aller faire un tour à Aubagne, il rencontrera là bas des Nord-Africains (retraités) ou encore "pionniers" dont les batteries de décoration force le respect et honore ces Français exceptionnels !

Je partage pour les Israélites une grande passion et amitié (qui me joue beaucoup de tours et l'animosité de pas mal de monde), je trouve étonnant qu'un tel document puisse servir à la propagande de la L.D.J dont les motivations dépassent ma conception de respect de la démocratie et du vivre ensemble. Vouloir défendre (physiquement) les innocents je peux le comprendre, sous réserves de ne pas devenir le monstre que l'on tente de combattre ...
avatar
France Eternelle
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Armée française : le temps des incertitudes ?

Message  Michael76 le Mar 10 Nov - 12:58

Je
suis toujours gêné par la manière récurrente dont on définit les gens en
fonction de leur communauté. Il n’y a
pas de musulmans, de juifs, de chinois, de français….. Il y avant tout des
individus agissant en fonction de leur jugement et de leurs expériences.





Si
ce jugement est vicié, et que le comportement tombe dans l’illégalité, la
violence, l’irrespect, une attitude répressive est inévitable. On s’en prendra
donc au comportement hostile et non à la communauté d’appartenance……..


L’armée
est une idée, avant d’être une communauté socio-ethnique…. Et je suis infiniment
plus attaché aux idées, aux projets, qu’aux communautés ethniques, religieuses, sociales
et nationales.





Militairement, Concernant
la dimension beaucoup moins conventionnelle de la menace actuelle, je dirais que
la doctrine militaire doit adopter un rôle beaucoup plus préventif et travailler
en amont…….


Une
présence militaire internationale constante et dissuasive dans une région sensible,
avec des militaires « discrets » et soucieux d’aider les populations
locales à développer leurs potentiels (je ne parle pas de charité) , ça serait la meilleure des doctrines anti-terroristes…….


Le terrorisme est un exutoire et se nourrit de la haine de l'autre....... Il n'y a pas de solution uniquement militaires...... Au Proche-Orient, les extrémistes juifs ont besoin des bombes du Hamas, comme les extrémistes palestiniens cherchent les représailles israéliennes.... Pour être victime, il faut un bourreau....., et quand les deux sociétés sont fragilisées, les forces vives se sentent seules...... Jeter le discrédit sur l'élan qui alimente la mouvance terroriste.. c'est la clé...... En Afghanistan, si les chefs d e village s'imaginaient un avenir dans une Etat afghan moderne, ....., ils ne soutiendraient plus els talibans......


Quand on veut étendre un puit de pétrole qui flambe, on supprime l'oxygène.......
avatar
Michael76
Scribe appliqué
Scribe appliqué


Revenir en haut Aller en bas

L'armée Francaise

Message  patrick Mennessier-l'héno le Jeu 12 Nov - 22:39

Une des fautes difficilement acceptable de jacques Chirac fut la suppression du service militaire .
Ce service était le ciment de notre nation et , surtout , permettait pendant 1 année a des jeunes de milieux sociaux , d'origines , de religion divers de se cotoyer , de se connaitre , de s'admettre . Mais aussi d'apprendre le respect et la discipline .
Actuellement cette suppression se voit dans nos citées avec des jeunes sans repères et capables des pires exactions parfois puisque ni l'école ni la famille ne peuvent leur apporter l'éducation nécessaire .

Ps: j'ai fait mon service en allemagne , en compagnie de combat , dans une section ou toute la diversité francaise était représentée .

patrick Mennessier-l'héno
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Armée française : le temps des incertitudes ?

Message  lahire le Sam 14 Nov - 15:51

Je ne suis pas chiraquien,loin de là, mais je crois que l'un des rares bon point à mettre à son actif est la supression du service militaire.
Equipements de plus en plus techniques,réticence des politiques à envoyer le contingent sur les théatres d'opération éxtérieure la conscription n'était plus vraiment adapté à nos besoins militaires.Sans parler de l'hypocrisie de bon nombre de députés toujours prompts a parler des "devoirs" mais dont les permanences étaient devenus de vastes bureaux à exemptions ou à piston pour les fils de notables.
En revanche là ou je vous rejoint c'est que la supression du service à un peu plus accéléré la dislocation du tissu national.Chaque français donnait un an de sa vie ,et surtout se trouvait avec d'autres français d'origines sociales ou géographiques trés différentes.
Pourquoi ne pas mettre en place en France une "garde nationale" .Chaque français volontaire y recevrait une formation succinte au maniement des armes ,aux premiers secours,et pourquoi pas au maintien de l'ordre.
étant entendu que cette garde nationale ne pourrait etre engagée que sur le territoire national.
avatar
lahire
Scribe appliqué
Scribe appliqué


Revenir en haut Aller en bas

Garde nationale....

Message  patrick Mennessier-l'héno le Sam 14 Nov - 19:06

Je suis d'accord avec vous sur cette garde nationale mais a 2 conditions :
- Une discipline militaire sinon elle n'a aucun sens .
- Et surtout qu'elle soit obligatoire sinon elle ne sert a rien puisque son but serait de donner a certain une " certaine " fibre patriotique , la connaissance et le respect de l'autre ...

patrick Mennessier-l'héno
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Garde nationale Mouais

Message  France Eternelle le Sam 14 Nov - 22:45

Encore un exemple venant des US ... fonction des états on n'est à même de se poser la question de l'efficience de ces unités, en Louisianne durant Katrina, les gardes nationaux directement impliqués dans des exactions contre les populations civiles, ou pis désobéissante à la structure fédérale a participé aux pillages... Les nombreux cas des "milices" et la porosité avec la garde nationale est aussi un grand danger ou l'interventionnisme devient synonyme de "déterminisme culturel". Il existe par ailleurs un exemple probant de la dangerosité de cette garde nationale US durant la guerre civile (l'opération harper ferry) qui au lieu d'apaisement à précipité les événements.
Constitutionnellement différent en France, pour rappel le principe existe déjà (réserve civile de la légion de gendarmerie ou de la sécurité civile), l'action d'engagement se situe toutefois dans un registre différent (et heureusement), nous ne possédons pas d'abea corpus à l'anglo saxonne et l'utilisation de la "force armée" en temps de paix sur le territoire national doit être considéré avec une méfiance particulière.
L'armée doit rester garante de l'esprit républicain, attention toutefois de ne pas lui donner "trop de pouvoir" cela pourrait se montrer désastreux, les militaires ne sont pas fait pour le maintien de l'ordre et les quelques fois qu'en Europe, le pouvoir civil a laissé faire les militaires, le pire est advenu !
avatar
France Eternelle
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Garde nationale ...

Message  patrick Mennessier-l'héno le Dim 15 Nov - 9:50

Si on ne veut pas rétablir le service militaire que j'estime pourtant indispensable a la cohésion nationale , pourquoi pas une " garde nationale " , mais il ne s'agit pas pas d'en faire un copié collé de celle existant aux USA ou dans d'autres pays mais de creer une garde nationale a la Francaise .
Et puis cessons de discuter sur tout et d'agiter des chiffons de papiers en se référant toujours au passé ...d'autres pays ou d'autres continents !
Allons de l'avant .

patrick Mennessier-l'héno
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Armée française : le temps des incertitudes ?

Message  lahire le Dim 15 Nov - 10:10

La garde nationale n'est pas un copier -collé des etats-unis.Elle à éxisté en France de 1789 à 1871 sous la forme d' une milice de citoyens...
Et puis il y aussi des choses qui marchent à l'etranger

Dans mon esprit elle pourrait etre placée sous l'autorité du ministére de l'intérieur avec différentes spécifications
-sécurité routiére
-maintien de l'ordre (mission ordinaire)
-surveillance en mileu scolaire
-secours en cas de sinistre
-defense du territoire national
-opérations vertes (débroussaillage,dépollution)
Il est vrai que l'application peut sembler complexe mais je pense que la piste vaut la peine d'etre explorée.Il s'agit aussi que chaque français donne un peu de son temps à la collectivité sans parler des vertus pédagogiques.Je pense par exemple que lorsque certains "jeunes" seront intervenus sur des accidents de la route ,ils comprendront un peu mieux l'utilité des limitations de vitesse et la nocivité de l'alcool au volant.Maintenant sur les modalités d'application ...
avatar
lahire
Scribe appliqué
Scribe appliqué


Revenir en haut Aller en bas

Garde nationale ...

Message  patrick Mennessier-l'héno le Dim 15 Nov - 10:55

Le probleme est de donner des valeurs a des jeunes qui les ont perdus ( nation , respect , autorité ) sinon , que les choses soient claires , les banlieues exploseront ou deviendront totalement des zones de non droits . Alors ou bien on se dit " cela n'a aucune importance , cela ne me regarde pas " ou bien on intervient énergiquement AVANT que très bientot il soit trop tard .

patrick Mennessier-l'héno
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Armée française : le temps des incertitudes ?

Message  Michael76 le Dim 15 Nov - 13:29

Vos commentaires sont une "garde nationale" à la française sont intéressant.... Mais dès 1995, le pouvoir avait mis en place la "réserve citoyenne"...... Excellent concept, mais qui est resté accaparé par les militaires et qui vient d'être remplacé.. par un obscur "volontariat de sécurité nationale".....

Les militaires semblent soucieux de leurs prérogatives sur la sécurité autant que les médecins qui pensent avoir parole d'évangile sur la santé.........
avatar
Michael76
Scribe appliqué
Scribe appliqué


Revenir en haut Aller en bas

les militaires.....

Message  patrick Mennessier-l'héno le Dim 15 Nov - 14:02

Les militaires sont dépourvus de moyens et ne sont aucunement responsables , je me souviens avoir effectué mon service militaire dans les années 80 en Allemagne , compagnie de combat , nous avions un matériel ( déja vétuste ) , des fusils datant de ...longtemps , et des officiers reconnaissant que " si les russes attaquaient , nous n'avions aucun moyen de lutter et qu'ils seraient a paris en 3 jours " . Depuis la situation s'est encore détériorée et le sera encore plus avec NS ( l'épisode ou nous avons perdu plusieurs soldats près de kaboul est criant , malheureusement ) , nous sommes incapable de financer un nouveau porte avion , mais nous avons de l'argent a donner au pakistan , en afghanistan et autres pays africain ( alors que cet argent sert a certains présidents pour s'offrir des séjours en hotel de luxe a la Baule ) ....Tout cela est affligeant . On écomomise sur l'armée , la police , les hopitaux mais d'un autre coté on dépense sans compter ( voir aussi la présidence francaise de l'europe )...

patrick Mennessier-l'héno
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

@ lahire

Message  France Eternelle le Lun 16 Nov - 8:33

lahire a écrit:La garde nationale n'est pas un copier -collé des etats-unis.Elle à éxisté en France de 1789 à 1871 sous la forme d' une milice de citoyens...
Et puis il y aussi des choses qui marchent à l'etranger

Dans mon esprit elle pourrait etre placée sous l'autorité du ministére de l'intérieur avec différentes spécifications
-sécurité routiére
-maintien de l'ordre (mission ordinaire)
-surveillance en mileu scolaire
-secours en cas de sinistre
-defense du territoire national
-opérations vertes (débroussaillage,dépollution)
Il est vrai que l'application peut sembler complexe mais je pense que la piste vaut la peine d'etre explorée.Il s'agit aussi que chaque français donne un peu de son temps à la collectivité sans parler des vertus pédagogiques.Je pense par exemple que lorsque certains "jeunes" seront intervenus sur des accidents de la route ,ils comprendront un peu mieux l'utilité des limitations de vitesse et la nocivité de l'alcool au volant.Maintenant sur les modalités d'application ...

Oui je sais que la garde nationale à la française à disparu en 1871, une des craintes des républicains de l'époque, était qu'elle serve de support à une révolte du peuple ou de la monarchie ... Depuis pas un gouvernement de la république n'a voulu légitimer l'emploi d'une "milice" institutionalisée et ce n'est pas S.A.S le premier des français qui abondera dans ce sens, malgré ses tentatives de dérive d'état policier !
Il existe tout de même des embryons, je le rappelais également dans mon intervention, mais le rôle est marginalisé et pas bien compris par nos concitoyens, mais pourquoi pas explorer toutes les pistes ?
A l'inverse de vous je ne suis pas très optimiste sur cette méthode comme intégrative des populations exogénes, bien sur cela fonctionnera avec une minorité d'entre eux qui veulent réellement vivre comme des citoyens à part entières, pour ce qui est des "nouveaux barbares", il est déjà trop tard !
J'ai en anecdote, dans une ville de plus d'un million d'âme, ou les adjoints de police, issus des quartiers tenaient en fait le réseau de trafic de haschich, et leurs casiers dans les vestiaires servant de lieux de stockage (je ne vous parle pas de quelques barrettes, mais des centaines de savonnettes), il aura fallu deux ans aux policiers pour comprendre et démanteler le réseau ...
Lorsque des gouvernements restent paralysés devant une minorité agissante (exemple de Marseille avec le match Egypte/Algérie, ou la distribution ratée de billets qui a dégénérée au champ de mars), on peut comprendre facilement le ras le bol des "gaulois" appelés aussi les "victimes" par ces acculturés brutaux, et la réponse qui vient à l'esprit d'une majorité grandissante n'est pas dans la mise en place de moyens jugés "intellos" mais par l'utilisation de la force et dans l'expression d'une justice capable de brisée le "sentiment d'impunité" de ces canailles, en cela le discours de NS trouvera encore un écho, qui restera bien sur lettre morte, jusqu'au soulèvement de la plèbe et sa justice expéditive !
avatar
France Eternelle
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Armée française : le temps des incertitudes ?

Message  lahire le Lun 16 Nov - 9:41

@ France eternelle

Il est évident comme vous le soulignez que rien ne se fera sans le retour préalable d'une vraie volonté politique.
Sur votre analyse de l'intégration dans la communauté nationale des éléments éxogènes ,je partage vos inquiétudes.
Mais je crois qu'il faut tout tenter pour (re)forger l'esprit national.Certains enfants de l'immigration se comportent remarquablement,ils servent dans l'armée ,travaillent dans nos hopitaux et les voir fait CHAUD AU COEUR .
Sans tomber dans l'angélisme ,je pense que developper des structures telle que la garde nationale permet justement à ce type de population (a ceux qui le veulent en tout cas) de comprendre que la nation c'est nous.
Que la police;les pompiers,l'armée travaillent pour le bien commun.
Mais peut etre qu'a cause de la lâcheté des politiques depuis 30 ans il est dejà trop tard...Paix aux hommes de bonne volonté!
avatar
lahire
Scribe appliqué
Scribe appliqué


Revenir en haut Aller en bas

Armée.....Je

Message  patrick Mennessier-l'héno le Lun 16 Nov - 10:10

Je sais parfaitement que dans la population immigrée ou d'origine , il y a des gens honnetes et sérieux , et meme eux ne comprennent pas le LAXISME des autorités gangrenés par les association droit de l'hommiste (!) , mais il y a une minorité actuellement au dessus de tout , et je peux dire que si ses jeunes avaient fait leur service militaire dans certaines compagnies , beaucoup auraient changés car ils y auraient appris la discipline , le respect de l'autorité .
Mais quand on est Président de la République on est loin de tout cela !

patrick Mennessier-l'héno
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

l'armée

Message  le curieux le Sam 19 Déc - 19:00

Je ne reviendrai pas sur les opinions exprimées, lucides et soucieuses de notre armée.
Puisqu'il est question de l'Armée,et, plus largement, de la Défense, l'Armée actuelle est sûrement plus performante techniquement que celle que j'ai connue...en 66. Mais sûrement aussi moins dissuasive. Car De Gaulle, qui voyait loin, et savait la guerre froide imminente, a fait en sorte que nous disposions de forces considérables, et pouvant faire très mal. La dissuasion. Ca nous a réussi. Mais ses successeurs ont cru pouvoir garder cette capacité de dissuasion à moindre prix.Peut-être ont-ils eu raison...
Mais, concrètement: notre aviation n'est-elle pas en retard d'équipement (combien de chasseurs dernier modèle?
Notre Marine dispose-t-elle de suffisamment d'unités modernes, équipées de haute technologie?
L'Armée de terre disposerait-elle de suffisamment d'effectifs de compensation en cas de conflit majeur?De matériel de remplacement?
Avons-nous dans chaque arme, des capacités de transport RAPIDE sur les théatres d'opérations?
Aujourd'hui, quels moyens aériens très rapides,ou balistiques sont les nôtres pour une frappe nucléaire éventuelle, nécessaires à la dissuasion?
De quels moyens technologiquement avancés disposons-nous pour l'interception de missiles longue portée vecteurs nucléaires?
Que reste-t-il actuellement des installations militaires protégées de la radioactivité?
En cas de conflit majeur, nous reste-t-il suffisamment de moyens sanitaires militaires pour faire face à un afflux important et durable de blessés?
J'en oublie, bien sûr. En tous cas, je pense qu'il est bon pour un gaulliste de se poser ces questions. J'en ajoute une: que faisons-nous dans le NATO?

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

@ le curieux

Message  France Eternelle le Sam 19 Déc - 20:45

le curieux a écrit:Je ne reviendrai pas sur les opinions exprimées, lucides et soucieuses de notre armée.
Puisqu'il est question de l'Armée,et, plus largement, de la Défense, l'Armée actuelle est sûrement plus performante techniquement que celle que j'ai connue...en 66. Mais sûrement aussi moins dissuasive. Car De Gaulle, qui voyait loin, et savait la guerre froide imminente, a fait en sorte que nous disposions de forces considérables, et pouvant faire très mal. La dissuasion. Ca nous a réussi. Mais ses successeurs ont cru pouvoir garder cette capacité de dissuasion à moindre prix.Peut-être ont-ils eu raison...
Mais, concrètement: notre aviation n'est-elle pas en retard d'équipement (combien de chasseurs dernier modèle?
Notre Marine dispose-t-elle de suffisamment d'unités modernes, équipées de haute technologie?
L'Armée de terre disposerait-elle de suffisamment d'effectifs de compensation en cas de conflit majeur?De matériel de remplacement?
Avons-nous dans chaque arme, des capacités de transport RAPIDE sur les théatres d'opérations?
Aujourd'hui, quels moyens aériens très rapides,ou balistiques sont les nôtres pour une frappe nucléaire éventuelle, nécessaires à la dissuasion?
De quels moyens technologiquement avancés disposons-nous pour l'interception de missiles longue portée vecteurs nucléaires?
Que reste-t-il actuellement des installations militaires protégées de la radioactivité?
En cas de conflit majeur, nous reste-t-il suffisamment de moyens sanitaires militaires pour faire face à un afflux important et durable de blessés?
J'en oublie, bien sûr. En tous cas, je pense qu'il est bon pour un gaulliste de se poser ces questions. J'en ajoute une: que faisons-nous dans le NATO?

« Mais ses successeurs ont cru pouvoir garder cette capacité de dissuasion à moindre prix.Peut-être ont-ils eu raison... »

Pour ce qui est de la dissuasion nucléaire, nous sommes avec les anglais les seuls à pouvoir influer sur la politique européenne de sécurité (de mémoire l’entretien de notre force nucléaire représente 3 milliards d’euros par an, grâce à aux décisions du Général et de ses successeurs), sur ce point au moins nous sommes au top !
Pour la royale (compte tenu de notre statut de puissance moyenne), avec nos SNLE, frégates et porte avion, ce n’est pas si mal, je ne suis même pas sur que l’Angleterre peut se vanter d’être au niveau.
Pour le reste je partage votre avis sur le fait que l’équipement logistique, pièces de rechanges et autres matériels n’est pas ce que l’on pourrait nommer la panacée. L’arrivée de l’A400M est le bienvenu, mon bon vieux « transall » tient debout par l’ingéniosité de nos mécaniciens et niveau hélicoptère (transport de troupe) c’est la même pagaille, il faudrait sonner le temps de la relève …
Pour nos pioupious (compte tenu des exigences de leurs missions), gilets pareballes adaptés, drone de reconnaissance, renouvellement des V.A.B, pour ne pas dire remise en cause effective du famas (les gendarmes en Afgha utilisent le G36), serait temps effectivement de donner les moyens, pour qu’ils rentrent entiers !

« que faisons-nous dans le NATO? »

Seul Sarkosy à la réponse à cette question, c’est aberration nous apportera que des emm…..

Cdt
avatar
France Eternelle
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

l'armée

Message  le curieux le Dim 20 Déc - 18:09

@ France Eternelle: vous partagez visiblement mon souci d'avoir une force armée au top.
Je n'en doutais pas d'ailleurs.Même si nous ne cultivons pas la nostalgie, j'aimerais revoir nos forces aériennes (j'y étais, of course) aussi performantes que sous le Grand Charles.
J'ai connu la prédominance de notre Reconnaissance aérienne, tant par la qualité de ses pilotes que par l'avance des Mirage, et leur équipement photo.
De même pour les Exocet, dont on a vu l'efficacité (sorry, U.K), et tant d'exemples pour la Royale, et les différentes unités de Terre.
Il n'est pas trop tard pour inverser la tendance, mais cela implique que les vrais républicains, notamment gaullistes, reviennent aux affaires. Dans ce monde dangereux où des fous peuvent décider du pire, il faut que nous nous équipions d'anti-missiles urgemment. L'Europe n'est plus hors de portée!
Dans un autre registre, nous aurons à revenir à notre indépendance vis-à-vis du NATO, pour ne plus recevoir d'ordres extérieurs, et pour retrouver notre crédibilité internationale.

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Oui nous sommes entiérement sur la même ligne

Message  France Eternelle le Dim 27 Déc - 19:37

le curieux a écrit:@ France Eternelle: vous partagez visiblement mon souci d'avoir une force armée au top.
Je n'en doutais pas d'ailleurs.Même si nous ne cultivons pas la nostalgie, j'aimerais revoir nos forces aériennes (j'y étais, of course) aussi performantes que sous le Grand Charles.
J'ai connu la prédominance de notre Reconnaissance aérienne, tant par la qualité de ses pilotes que par l'avance des Mirage, et leur équipement photo.
De même pour les Exocet, dont on a vu l'efficacité (sorry, U.K), et tant d'exemples pour la Royale, et les différentes unités de Terre.
Il n'est pas trop tard pour inverser la tendance, mais cela implique que les vrais républicains, notamment gaullistes, reviennent aux affaires. Dans ce monde dangereux où des fous peuvent décider du pire, il faut que nous nous équipions d'anti-missiles urgemment. L'Europe n'est plus hors de portée!
Dans un autre registre, nous aurons à revenir à notre indépendance vis-à-vis du NATO, pour ne plus recevoir d'ordres extérieurs, et pour retrouver notre crédibilité internationale.

@ 100 %
avatar
France Eternelle
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

armée

Message  le curieux le Jeu 4 Fév - 18:23

Tous nos soucis évoqués précédemment reviennent avec acuité aujourd'hui: un gouvernement félon prépare le terrain en vue de "renoncer" à la dissuasion nucléaire!
Le Gaullisme ne peut rester silencieux devant cette trahison.
Je doute que nos officiers supérieurs approuvent cette manoeuvre suicidaire!
Des militaires s'expriment parfois ici: qu'ils nous disent ce qu'ils ressentent!
J'accuse le pouvoir de trahir le pays. Tous les partis républicains devraient déposer plainte en ce sens, pour que, le moment venu, il y ait des comptes à rendre devant la justice.

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

armée...

Message  maxime le Jeu 4 Fév - 21:13

@France éternelle, Le curieux
Les amis, vous parlez d'un autre temps qu'on a déjà évoqué sur le blog, à savoir une industrie franco française au service de nos armées...(infra rouge SAT pour la reconnaissance aérienne et les missiles et SAGEM pour le système des sous marins nucléaires....)

_________________
La leçon que donne la politique aux hommes avisés est qu'il faut s'incliner devant les faits qui ne vexent que les imbéciles.
Richelieu
avatar
maxime
Modérateur
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Armée française : le temps des incertitudes ?

Message  Jean-Jacques Saldat le Dim 9 Mai - 19:06

patrick Mennessier-l'héno a écrit:Une des fautes difficilement acceptable de jacques Chirac fut la suppression du service militaire .
Ce service était le ciment de notre nation et , surtout , permettait pendant 1 année a des jeunes de milieux sociaux , d'origines , de religion divers de se cotoyer , de se connaitre , de s'admettre . Mais aussi d'apprendre le respect et la discipline .
Actuellement cette suppression se voit dans nos citées avec des jeunes sans repères et capables des pires exactions parfois puisque ni l'école ni la famille ne peuvent leur apporter l'éducation nécessaire .

Ps: j'ai fait mon service en allemagne , en compagnie de combat , dans une section ou toute la diversité francaise était représentée .

Je ne partage pas l'opinion du message cité ci-dessus.
Etant attaché à la liberté et à l'indépendance personnelle, j'ai toujours été hostile au service militaire obligatoire en temps de paix.
N'ayant pas été un partisan de Jacques Chirac, je crois cependant que la suppression de la conscription est bien l'un des seuls points positifs à créditer à son mandat.
En outre avec l'évolution de la technologie armée, ce système n'était plus en adéquation avec notre défense.
Pour ce qui est des délinquants, les Etats-Unis ont une armée de métier, ce qui n'empêche pas des jeunes voyous d'y être envoyé en camps disciplinaire.

Jean-Jacques Saldat
Scribe discret
Scribe discret


Revenir en haut Aller en bas

armée française

Message  le curieux le Ven 4 Juin - 18:38

Je m'interrogeais en décembre sur la question:" de quels moyens technologiquement avancés disposons-nous pour l'interception de missiles longue portée vecteurs nucléaires?".
Il se trouve que Hervé Morin, devant les députés des commisions défense et affaires étrangères, a déclaré, entre autres, "la défense anti-missiles s'organise en fonction d'un volume budgétaire déterminé. Or nous sommes aujourd'hui confrontés à des insuffisances de moyens dans d'autres secteurs, notamment conventionnels, qui risqueraient de s'en trouver encore davantage affaiblis!"
Voilà qui est rassurant! En somme, notre Défense est mal en point. Au moment où des agresseurs potentiels améliorent progressivement la portée de leurs missiles, et sont près de réaliser "la bombe", notre gouvernement mégote sur la sécurité du territoire. De l'argent pour la finance, oui. Pour la protection, non.
Heureusement, ce genre d'infos circule très peu...

le curieux
Scribe constant
Scribe constant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Armée française : le temps des incertitudes ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum